Sénégal: Un don du ministère de la Femme aux structures de développement de la petite enfance

Dakar — Les structures de développement intégré de la petite enfance (SDIPE) ont reçu mardi de leur ministère de tutelle une aide alimentaire, du matériel ludique, des produits d'hygiène et de prévention de la Covid-19.

Ce don du ministère de la Femme, de la Famille, du Genre et de la Protection de l'enfance a été remis aux SDIPE, dans le cadre de son plan d'urgence Covid-19.

Le don comprenant de la farine améliorée, du lait, des puzzles, des jeux de construction, du savon et du gel hydroalcoolique est destiné aux enfants des SDIPE, crèches et pouponnières.

"Cette contribution décisive au plan de riposte de mon département contre la pandémie va fournir aux enfants une assistance nutritionnelle et alimentaire, une dotation en kits ludiques, en produits d'hygiène et de prévention de la Covid-19.

Elle s'accompagne d'un important volet de communication sur la promotion des gestes barrières", a dit la ministre de la Femme, de la Famille, du Genre et de la Protection de l'enfance, Ndèye Sali Diop Dieng.

Mme Dieng a pris part à la cérémonie de remise du don, en présence de plusieurs personnalités dont la directrice de l'Agence nationale de la petite enfance et de la case des tout-petits (ANPECTP), Thérèse Faye Diouf.

Le ministère a fait ce don dans le sillage de son plan d'urgence Covid-19, dont le but est de soutenir la "résilience" des populations, celle des enfants notamment, qui sont très vulnérables en période de crise, a expliqué Ndèye Sali Diop Dieng.

Le département ministériel qu'elle dirige veut "élargir l'accès aux services d'apprentissage précoce, par l'amélioration du développement cognitif et socioémotionnel des enfants et la facilitation de la transition vers l'élémentaire, grâce à des interventions pédagogiques de qualité", a-t-elle dit.

Mme Dieng a rappelé que dans cette perspective, il est prévu d'aménager 100 espaces d'éveil et de stimulation précoce des SDIPE des régions de Diourbel, Fatick, Kaffrine, Kaolack (centre), Kolda (sud), Tambacounda (est) et Matam (nord).

Elle a également parlé d'importants supports comprenant 53.710 cahiers d'activités, 10.000 guides de gestion communautaire, 617 balances, autant de boîtes à images et de registres de suivi-promotion de la croissance, de 62 tablettes destinées au suivi des activités et à l'encadrement des personnels d'éducation, etc.

Pour faire face à la pandémie qui impacte "significativement" ses activités, le ministère a élaboré, avec l'aide de partenaires, un plan d'urgence Covid-19 dont les besoins financiers ont estimés à 3.071.842.150 francs CFA, selon Mme Dieng.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.