Sénégal: Des fournisseurs saint-louisiens appelés à intégrer la base de données du groupe Auchan

Dakar — Des responsables du groupe Auchan sont allés à la rencontre d'opérateurs économiques et fournisseurs locaux de Saint-Louis (nord) pour étudier les voies et moyens de les intégrer à la base de données de l'enseigne française spécialisée dans la grande distribution, en perspective de son installation dans cette région du Sénégal à partir d'avril 2021.

La rencontre, qui a eu lieu en présence des industriels, artisans et mareyeurs locaux, a permis aux responsables du groupe Auchan de partager des informations avec les opérateurs économiques saint-louisiens, pour les aider à intégrer la base de données de l'enseigne française, qui compte actuellement "500 fournisseurs sénégalais".

Selon Pape Samba Diouf, qui dirige son service de communication externe et digitale, en prélude à l'installation du groupe Auchan à Saint-Louis, à partir d'avril 2021, il est important de rencontrer les acteurs de la production alimentaire notamment, afin de les aider à être "éligibles comme fournisseurs" de l'enseigne française.

Les fournisseurs de Saint-Louis qui intégreront la base de données d'Auchan auront "la possibilité de voir leurs produits ventilés dans les 32 magasins" dont dispose le groupe au Sénégal, a indiqué M. Diouf.

Selon lui, le magasin Auchan prévu à Saint-Louis va nécessiter des investissements de 1,5 milliard francs CFA et devrait créer "80 emplois directs et plusieurs emplois indirects", en plus des contrats de nettoyage et de gardiennage que le groupe va signer avec d'autres entreprises.

Cheikh Ahmed Tidiane Diop, consultant-conseil à la Chambre de commerce, d'industrie et d'agriculture de Saint-Louis, a salué la démarche des responsables du groupe Auchan, laquelle devrait, selon lui, permettre aux parties concernées d"'harmoniser la collaboration attendue, pour un partenariat gagnant-gagnant".

L'installation du groupe Auchan "sera bénéfique pour la région de Saint-Louis", dans la mesure où elle va favoriser "l'écoulement des produits plus facilement et booster l'économie locale", a-t-il assuré.

"Le marché commercial est ouvert, et cela incite les gens à être plus performants", ce qui devrait rendre "le commerce plus compétitif", a souligné M. Diop.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.