Madagascar: MPME - Une académie avec des formations en ligne, lancée par l'AUDA-NEPAD

Les MPME peuvent désormais améliorer leurs savoir-faire, en ligne, grâce à l'Académie mise en place par l'Agence de développement de l'Union Africaine.

L'Agence de développement de l'Union Africaine (AUDA-NEPAD) annonce le lancement de l'académie des MPME (micros, petites et moyennes entreprises). La première vague de bénéficiaires provient de 7 pays d'Afrique.

Un webinaire informatif avec des experts, une série de formations virtuelles animées par des formateurs, et du mentorat pour les MPME. Ce sont les trois principaux volets de la plateforme, qui offre également un accès gratuit aux informations sur le marché, à un pool de mentors aux expériences diversifiées et une assistance pour l'accès aux possibilités de financement. Lancée en partenariat avec le groupe Ecobank, la mise en place de cette académie des MPME s'inscrit dans le cadre du programme « 100.000 MPME d'ici 2021 » selon l'Agence de développement.

« L'Académie MPME offre un accès facile à une formation pratique et à des ressources sur les possibilités de financement existantes dans divers pays, ainsi que des outils stratégiques pour bâtir une présence en ligne et adapter ses opérations dans le contexte de la pandémie de COVID-19 », a-t-elle communiqué, en ajoutant que les MPME sont invitées à participer aux webinaires d'information et à s'inscrire sur https://msmeacademy.nepad.org afin d'obtenir des conseils sur l'accès au financement et les stratégies de mise en place d'une présence numérique de la part des intervenants.

Sur mesure. L'Académie propose un contenu, de classe internationale panafricaine, spécifique à chaque pays pour assurer le bon équilibre entre les réalités locales (défis et opportunités des MPME) avec une approche panafricaine structurée afin d'assurer la durabilité et l'extensibilité des initiatives. « Dans ce continent où la majorité des pays sont des économies à faibles et moyens revenus, où les jeunes représentent près de 60 % de tous les chômeurs africains, la contribution des MPME et des entreprises informelles à la croissance du PIB et à la création d'emplois est fondamentale. Alors que le continent est confronté aux incertitudes socio-économiques provoquées par l'épidémie de Covid-19, l'Académie des MPME de l'AUDA-NEPAD, qui est mise en place en partenariat avec le Groupe Ecobank, vise à favoriser la résilience et la survie des MPME en ces temps critiques », a déclaré Dr Ibrahim Assane Mayaki, directeur général de l'AUDA-NEPAD.

Expertise. Pour sa part, Ade Ayeyemi, PDG du groupe Ecobank, a noté que l'impact de COVID-19 continue à se faire sentir dans toute l'Afrique, avec de sérieux défis et d'incertitudes pour les MPME. « L'Académie des MPME vient à point nommé pour apporter le niveau de soutien adéquat à ce segment vulnérable et important des entreprises en Afrique. Nous avons mis à profit l'expertise de notre Académie Ecobank, reconnue mondialement, pour développer un contenu spécifique à chaque pays et adapté aux MPME en Afrique et nous encourageons donc les MPME à s'inscrire et à participer aux différents programmes de formation virtuelle disponibles », a-t-il déclaré. Bref, de plus en plus d'acteurs de développement en Afrique misent sur les MPME, pour faire face à la crise actuelle, et amorcer une relance rapide pour l'essor économique des différents pays du continent.

A La Une: NEPAD

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.