Madagascar: Insécurité alimentaire - Transferts monétaires pour les ménages vulnérables

Près de trois-cent-vingt deux milles ménages touchés par l'impact de la Covid-19 bénéficieront d'un transfert d'argent liquide de la part du gouvernement des Etats-Unis.

Ces personnes sont issues de six villes, à savoir Antananarivo, Fianarantsoa, Toamasina, Moramanga, Taolagnaro et Manakara. Un transfert mensuel de 100 000 ariary pour une période de deux mois. « Grâce à ces transferts d'argent, les familles pourront acheter de la nourriture et des biens de première nécessité sur le marché local, soutenons ainsi les entreprises de quartier et l'économie », Michal P. Pelletier, Ambassadeur Américain à Madagascar.

Le programme de bon d'achat donne la priorité aux personnes travaillant dans le secteur informel et provenant de ménages avec de jeunes enfants et des membres de familles âgées ou handicapées. « Nous donnons la priorité à ces familles car ce sont celles qui ont le plus de mal à accéder à la nourriture en raison des effets socio-économiques de la pandémie », Moumini OUEDRAOGO, directeur de pays du PAM. Le programme est géré par la BNGRC avec le ministère de la Population.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.