Madagascar: Pandémie - Le taux de positivité à la Covid-19 diminue

COVID-19 testing in Madagascar

Le nombre de cas positifs découverts sur les prélèvements analysés connaît une diminution à s'en tenir aux chiffres de la pandémie de coronavirus dans douze régions.

Sur la base de la situation de la pandémie dans douze régions sur les vingt-deux existantes, cent- quinze contaminés et deux-cent soixante cinq guéris sont signalés. Le coronavirus vient de faire une victime supplémentaire dans la région Analamanga où le pic a déjà été atteint dans la première semaine du mois de juillet. Les autorités parlent d'une baisse progressive des nouvelles contaminations et une hausse du nombre de guéris parmi ceux qui ont déjà contracté le coronavirus. « Le taux de guérison se chiffre à 84, 67 %», d'après la Professeure Hanta Marie Danielle Vololontiana hier.

Une occasion pour la porte-parole du centre de commandement opérationnel de la lutte contre la Covid-19 de laisser entendre « le contrôle possible sur la variation numérique de l'effectif des malades en état grave car ils sont tous surveillés et pris en charge dans les hôpitaux». Les porteurs potentiels de la Covid-19 qui ne se rendent pas au niveau des centres de santé publics pour se faire ausculter et se faire dépister ne sont pas comptabilisés dans les statistiques officielles. Il en est de même pour les personnes non-dépistées ayant choisi de médicaliser leur situation à domicile, quitte à en sortir vivant ou périr finalement.

«Six cent cinquante cinq tests ont permis la découverte de cent quinze positifs», explique la Professeure Hanta Marie Danielle Vololontiana. Ces nouveaux cas sont détectés dans dix régions du pays avec en tête, Analamanga, toujours épicentre de la pandémie. « Le taux de positivité diminue en conséquence car peu de cas positifs ressortent de l'analyse de tous les prélèvements effectués», poursuit la Professeure Hanta Marie Danielle Vololontiana. Pour elle, il s'agit de parler statistiquement «d'un taux de positivité de l'ordre de 17,55%».

La suspension du transport public urbain continue d'empêcher les personnes sans véhicule dans la capitale de se faire dépister au centre médical d'Andohatapenaka. Sur place, ce sont les personnes assignées de passer le test d'identification du coronavirus obligatoire avant leur départ vers l'île de la Réunion ou vers Paris, qui affluent. Avec cent cinquante-deux morts du coronavirus totalisés, le taux de létalité s'élève à 1,14 %. Les 5,18 % des malades en cours d'hospitalisation constituent les quatre-vingt-dix-huit patients en état grave que compte le pays.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.