Madagascar: Lutte contre la covid-19 - La Plateforme de Gestion Médicale mise en place

Les centaines de milliers d'appels reçus par les lignes vertes covid-19 sont condensées par le groupement professionnel des relations clients.

Facilitation du suivi de l'état de santé des malades. C'est en ce sens que le ministère en charge de l'économie numérique (MPTDN) a annoncé la mise en place de la Plateforme Nationale de Gestion Médicale (PNMG) à l'occasion d'une réunion avec le Groupement Professionnel des Relations Clients (GPRC), hier à Alarobia, durant laquelle le groupement a effectué un don de matériel de protection pour le ministère qui sera envoyé dans la région Vatovavy Fitovinany.

L'idée est de regrouper les informations personnelles nécessaires sur les patients de façon à obtenir une traçabilité de tous les tests et traitements effectués à travers l'application COVDATA qui est déjà opérationnelle. « L'application est dotée de la fonction suivie à temps « T » de la disponibilité́ des Centres hospitaliers, leurs contacts ainsi que leur capacité́ d'accueil en malade. Sans parler du module tableau de bord qui permet la consolidation de tous les indicateurs clés. Cette base de données va permettre d'assurer un suivi journalier de tous les cas positifs en auto-confinement ou dans les centres dédiés » explique Andriamanohisoa Ramaherijaona, ministre des Postes, des Télécommunications et du Développement Numérique.

En partenariat avec la grande famille du numérique à Madagascar, notamment le GPRC, la plateforme sera alors en mesure de mobiliser une campagne d'appel pour annoncer le résultat pour les PCRs, que ce soit négatif ou positif, afin d'arriver à un recoupement et complément d'information concernant les patients. Pour ce faire, les responsables de cette plateforme se répartissent en plusieurs cellules dont la gestion des cas graves, le suivi sanitaire des cas confirmés ou encore les opérations de suivi épidémiologique pour gérer la base des données.

Call center

En parallèle, le GPRC s'occupera de l'injection des listes des personnes à appeler sur la COVDATA, du traitement des appels vers les concernées par ordre de gravité ainsi que pour le suivi quotidien de toutes les personnes testées positives, au début de la prise en charge jusqu'à la fin du traitement.

« Depuis le début de l'état d'urgence sanitaire, la réquisition de l'ensemble des calls center locaux en renfort a permis de faciliter le suivi de l'évolution de la pandémie. L'équipe pour ces centres d'appel est entre autres composée de téléopérateurs chevronnés formés pour l'occasion aux urgences sanitaires sur le covid-19 ainsi que d'agents du corps médical dépêchés par le ministère de la Santé pour leur porter assistance » expliquent les représentants du groupement.

Ainsi, des agents de Connecteo, Téléperformance, ComData, Vivetic, Euphonie et Intelcia viennent prêter mains fortes au MPTDN dans la lutte contre la covid-19. Une contribution évaluée à quelques dizaines de milliers d'euro mensuellement. « Afin de garder nos ressources intactes, la plupart de ces centres d'appel déboursent entre vingt et trente mille euros» confie un des membres du groupement.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.