Madagascar: Diana - Covid-19 - Mesures d'allègement

Le Centre de Commandement Opérationnel Régional Diana a procédé à l'assouplissement de certaines restrictions afin de redemarrer l'économie de la région.

Suite à la récente annonce présidentielle qui édicte le retour à la normale de la vie sur la quasi totalité de la Grande île et après mûre réflexion, constatant qu'indiscutablement l'économie de la région est étranglée par la crise sanitaire actuelle, le CCOR ou Centre de Commandement Opérationnel Régional Diana a décidé de prendre un certain nombre de mesures d'allègement.

À l'issue d'une réunion des membres du Noyau Dur, ayant pour objectif d'examiner l'évolution de la pandémie dans la région, certaines dispositions antérieures sont encore maintenues pendant les quinze prochains jours. Citons entre autres la fermeture des bars, boites de nuit, karaoké, casinos, lieux de spectacle. Cas similaire pour les églises et mosquées. En outre, le couvre-feu est toujours institué dans la région.

Néanmoins, des décisions prises par cette structure régionale, par voie d'arrêté préfectoral, ont adopté que ,désormais, toute circulation dans la préfecture d'Antsiranana vers la préfecture de Nosy Be est libre. L'horaire d'ouverture des marchés n'est plus limitée, cependant ils seront fermés à 15h tous les mercredis et samedi pour permettre les travaux de désinfection. S'agissant des centres de formation, la reprise des enseignements pourrait intervenir, mais elle est soumise à l'autorisation du représentant de l'État compétent, après études préalables du dossier. En outre, les autorités régionales ont également pris la décision d'ordonner la réouverture des restaurants, tout en respectant les mesures barrières.

Contestation

« Le constat est qu'économiquement, la situation actuelle n'est plus supportable pour la population. Un autre stratégie a été donc adoptée afin de veiller à la vie socio-économique de la région, tout en respectant l'état d'urgence sanitaire décrété par le Président de la République et les mesures adéquats pour ralentir la propagation de la covid-19 » a affirmé le président du CCOR Diana Daodo Arona Marisiky, en ajoutant qu'il s'agit d'un déconfinement qui va se faire de façon progressive.

Pour Nosy-Be, cette décision de rouvrir la circulation maritime semblerait-il contestée par des dirigeants locaux. La préservation de l'île aux parfums face à une nouvelle propagation en est la cause. Ils ont insisté sur le maintien de l'isolement de l'île jusqu'à la réouverture du ciel en octobre .

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.