Tunisie: Le bloc de la réforme soutient l'idée de constituer des pôles ministériels, selon Hassouna Nasfi

Tunis — Le président du bloc parlementaire de la Réforme, Hassouna Nasfi, a déclaré, mercredi, que le chef du gouvernement désigné, Hichem Mechichi, avait l'intention de repenser la structure de certains départements ministériels.

Dans une déclaration accordée aux médias à l'issue de sa rencontre avec Mechichi, au palais de Dar Dhiafa à Carthage, Nasfi a précisé que son groupe parlementaire soutient l'idée de constituer des pôles ministériels pour son efficacité. Il a estimé, cependant, que les questions économiques et sociales sont actuellement prioritaires par rapport à la restructuration du gouvernement.

Nasfi a indiqué que son bloc a accueilli favorablement la décision de Mechichi de former un gouvernement de compétences indépendantes, au regard de la crise politique et des tiraillements marquant la scène parlementaire et en l'absence d'une majorité capable, à elle seule, de former un gouvernement et d'assumer la responsabilité du pouvoir.

"Un gouvernement non-partisan permettra d'orienter les priorités vers les discussions des programmes loin des tiraillements et des quotas partisans, surtout que le chargé de former le gouvernement a assuré que sa relation avec les partis sera une relation de partenariat avec tous les acteurs politiques sans exclusion aucune", a-t-il estimé.

Au sujet du vote de confiance au prochain gouvernement par le groupe de la Réforme (16 élus), Nasfi a affirmé que ceci reste tributaire d'un accord entre toutes les parties sur le programme politique et les personnalités qui seront chargées d'occuper des portefeuilles ministériels.

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.