Sénégal: PCA de l'hôpital Dalal Jamm de Guediawaye - Le Pr Papa Touré jette l'éponge

Le Professeur Papa Touré claque la porte du Conseil d'administration de l'hôpital Dalal Jamm de Guediawaye. Il l'a signifié dans une lettre de démission adressée au Président de la République, en date du 10 août dernier.

Il y déplore la décision de la « subvention d'un milliard et demi de francs Cfa pour la « construction de deux bâtiments destinés à abriter un centre de greffe de moelle et un centre de procréation médicalement assistée » au détriment « des structures essentielles de son plateau technique (laboratoires, imagerie médicale, réanimation, blocs opératoires, services d'urgence etc... ). »

Le Pr Papa Touré n'est plus président du Conseil d'administration du centre hospitalier Dalal Jamm de Guediawaye. Il a annoncé avoir jeté l'éponge à travers une lettre de démission adressée au Président de la République, Macky Sal,l en date du 10 août dernier.

« Le centre hospitalier national Dalal Jamm ouvert depuis maintenant cinq ans et destiné à être un des fleurons de notre système de santé hospitalière fonctionne encore comme un centre de santé car les structures essentielles de son plateau technique (laboratoires, imagerie médicale, réanimation, blocs opératoires, services d'urgence etc... ) ne sont toujours pas fonctionnelles.

La mise en service de ce plateau technique fait partie de vos priorités et une subvention d'environ deux milliards et demi est toujours attendue de l'Etat », a expliqué Pr Papa Touré.

Poursuivant son propos, il ajoute : « C'est devant une telle situation que nous apprenons votre décision d'accorder à l'- hôpital Dalal Jamm une subvention d'un milliard et demi de francs Cfa pour la construction de deux bâtiments destinés à abriter un centre de greffe de moelle et un centre de procréation médicalement assistée ».

Ce qui lui fait dire, « une telle décision que je ne saurais défendre ne répond ni aux besoins immédiats de cet hôpital, ni à l'urgence qu'impose la pandémie de covid-19 ni à nos impératifs de santé publique ».

« Dans ces conditions, je vous demande Monsieur le Président de la République de bien vouloir me décharger de mes fonctions de PCA de l'hôpital Dalal Jamm », a écrit Pr Papa Touré.

Pour rappel, le Programme de résilience économique et social initié par le Président de la République dans le cadre de la lutte contre la pandémie de la covid19, avait prévu une enveloppe de soixante-quatre milliards quatre cents millions (64.400.000.000) de Francs Cfa pour renforcer les moyens d'intervention de notre système de santé, de prévention, de prise en charge de traitement des malades du covid-19.

Dans un ordre de virement du ministère des Finances et du Budget en date du 12 mai dernier, « un virement de la somme d'un milliard cinq cents millions (1.500.000.000) de Francs Cfa a été effectué pour le compte de l'hôpital Dalal Jamm de Guédiawaye, en vue de la prise en charge des dépenses à effectuer dans le cadre de la lutte contre la pandémie liée au coronavirus, notamment l'acquisition de matériels biomédicaux et de consommables pharmaceutiques ».

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.