Angola: La médecine traditionnelle complète le système de santé

Luanda — La Commission chargée de la politique sociale du Conseil des ministres a analysé mardi la complémentarité de la médecine traditionnelle dans le système national de santé, lors d'une réunion présidée par la ministre d'État chargée des Affaires sociales, Carolina Cerqueira.

Le communiqué de presse de la session souligne que la Politique nationale de médecine traditionnelle vise à intégrer dans le Système national de santé les bonnes pratiques, l'utilisation de médicaments traditionnels scientifiquement prouvés, sûrs, efficaces et de qualité, dans une logique de complémentarité.

La stratégie prévoit l'encouragement et le soutien à la recherche pour le développement économique et social et sa large application sur tout le territoire national, tout en respectant les composantes de santé et d'environnement.

Selon le document, la mise en œuvre de la politique nationale de médecine traditionnelle complémentaire au système de santé vise également à améliorer la coordination et l'alignement sur les politiques sectorielles.

Selon la déclaration, le même alignement inclut les praticiens de la médecine traditionnelle, les associations professionnelles et les consommateurs.

Lors de la session de mardi, la Commission de la politique sociale a recommandé au ministère de la Santé d'améliorer la proposition, en collaboration avec les partenaires sociaux tels que les ordres des médecins et des infirmiers.

La Commission de la politique sociale a également analysé un diplôme sur le cadre juridique de la formation initiale des éducateurs de la petite enfance, des enseignants du primaire et du secondaire.

Le projet juridique vise à établir les conditions à respecter dans la création, l'organisation, le fonctionnement et l'évaluation des cours de formation initiale des enseignants, dispensés dans les établissements d'enseignement supérieur pédagogique et, temporairement, dans l'enseignement pédagogique secondaire.

L'objectif de cette initiative est la reconnaissance de ces cours pour l'exercice de la profession d'enseignant, dans l'enseignement préscolaire, dans l'enseignement primaire et secondaire.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.