Cameroun: Horrible assassinat d'une femme à Muyuka

Forces de sécurité camerounaises

Une vidéo de 20 secondes qui aurait été faite le mardi 11 août 2020 dans le quartier de Makanga à Muyuka, région du sud ouest- Cameroun, montre une jeune femme assise en bordure de la route qui relie la ville de Buea à celle de Kumba, les mains liées au dos.

«Tenez-la bien, tenez sa jambe» crie l'un de ses tueurs.

Les bourreaux vont ensuite asséner des violents coups de machettes à la jeune dame dont les mains sont attachées sur le dos. La victime, baignant dans son sang, est abandonnée sur la route

Selon plusieurs habitants de la ville de Muyuka, les hommes présentés comme des combattants secessionnistes s'en seraient pris à la jeune dame, accusée d'être un indic au service des forces de l'ordre et de la "Riporblik" ( La république)

Ces derniers jours, un enseignant a été assassiné et son corps jeté sous un pont à Nkwen à Bamenda.Quelques jours avant, le pasteur Christopher Tanjoh a été enlevé à son domicile à Batibo (Nord-Ouest), puis assassiné. A chaque fois, l'on accuse les milices séparatistes d'être à l'origine de ces attrocités

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.