Burkina Faso: Des hommes armés enlèvent le grand imam de Djibo

Le grand imam de Djibo avait 73 ans.

Au Burkina Faso, le grand imam de Djibo dans le Sahel a été enlevé mardi par des hommes armés. L'enlèvement a eu lieu alors qu'il revenait de la capitale Ouagadougou.

L'imam, Souaibou Cissé, 73 ans, était dans un véhicule de transport en commun sur l'axe Namsiguia-Djibo, un tronçon d'une trentaine de kilomètres non sécurisé. Il a été descendu du bus par ses ravisseurs après un contrôle d'identité avant d'être emmené. Il est le seul passager du bus qui a été enlevé, et ses proches sont sans nouvelles 24h après son enlèvement.

Ce responsable religieux qui est aussi le président de la communauté musulmane de la province du Soum dans la région du Sahel était apparemment dans le viseur des terroristes. L'un de ses proches a confié qu'il recevait régulièrement des menaces de mort.

Protection levée sans explication

L'imam avait aussi échappé à une tentative d'assassinat en mai 2017. Des coups de feu avaient été tirés sur son domicile, il en était sorti indemne. C'est après cet événement qu'il a été placé sous protection de la gendarmerie jusqu'au début de cette année où la protection a été levée sans explication. « Une dizaine de gendarmes montaient la garde devant sa cour, ils vérifiaient l'identité de toutes les personnes qui y entraient. Mais nous ne pensions pas que ce dispositif serait levé tout d'un coup », explique l'un des fils de l'imam Souaibou Cissé.

Les autorités burkinabè n'ont pour l'instant pas communiqué sur cet enlèvement qui intervient deux semaines après celui du chef du village de Nassoumbou dans les mêmes conditions et sur le même axe routier.

A La Une: Burkina Faso

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.