Congo-Brazzaville: Santé publique - Les gestionnaires des hôpitaux congolais bénéficieront des formations en France

La ministre en charge de la Santé, Jacqueline Lydia Mikolo a échangé, le 12 août, avec l'ambassadeur de France au Congo, François Barateau, les documents officialisant l'accord de partenariat pour la formation des gestionnaires des établissements hospitaliers et des services de santé.

La signature de cet accord marque le dynamisme de la coopération entre le Congo et la France, particulièrement dans le domaine de la santé. Pour une durée d'environ cinq ans, ce partenariat permettra de renforcer les capacités des ressources humaines des hôpitaux généraux, en reponse au déficit quantitatif et qualitataif en personnel et à la faible couverture en soins et service éssentiels de qualité.

Ce projet est construit sur la base de la coopération qui lie les hôpitaux congolais et français ainsi que sur les réalisations mises en œuvre par l'Agence française de développement(AFD) dans le secteur de la santé. Les principaux bénéficiaires sont les directeurs des hôpitaux, les cadres de l'administration hospitalière et les inspecteurs des services de santé. Ils seront formés dans divers domaines notamment la gestion des établissements et services de santé, gestion de programmes de lutte contre les endémo-épidémies, l'hygiène, la démarche qualité et la gestion des risques liés aux soins.

« L'accord sera mis en œuvre principalement à travers la formation de gestionnaires qui sera assurée en France sur financement de bourses d'études ou de stage du service de coopération. Il est déjà programmé, pour la fin de cette année 2020, la participation de trois candidats à une session de formation en management hospitalier à Paris », a expliqué l'ambassadeur de France au Congo, François Barateau. De même, ce projet vise à améliorer la performance des établissements et service de santé par le biais du projet d'appui au Centre inter-Etats d'enseignement superieur en Santé publique d'Afrique centrale, financé à hauteur de trois millions d'euros par l'AFD et mis en oeuvre par l'Ecole de Rennes.

Pour bien mener à terme ce projet axé sur l'appui technique et financier de la République française pour la formation initiale et continue des gestionnaires des hôpitaux, un comité technique de suivi et évaluation sera mis en place.

Si la partie congolaise s'engage à identifier le personnel à former, la France, quant à elle, s'occupera de la formation et de subventions destinées aux" bourses, missions, invitations" .

Notons que cette initiative date de la visite de travail à Paris, en septembre 2019 , du président de la République du Congo, Denis Sassou N'Guesso, qui avait exprimé la volonté de mettre en place un partenariat avec la France en vue de former les gestionnaires hospitaliers congolais de haut niveau.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.