Congo-Kinshasa: Sud-Kivu - L'Unicef au chevet des personnes déplacées

Plus de quarante mille personnes dont sept mille cinq cents enfants de moins de 5 ans et plus de mille cinq cents femmes enceintes ont fui les villages des territoires d'Uvira, de Fizi et de Mwenga, depuis mai, en raison de l'intensification des conflits interethniques qui ont anéanti les moyens de subsistance de milliers de personnes.

Les déplacés vivent dans des conditions difficiles maquant presque de tout. Pour soulager tant soi peu leur souffrance, l'Unicef leur est venu en aide en intervenant dans la réhabilitation des infrastructures sanitaires et scolaires qui ont été détruites. L'Unicef et ses partenaires fournissent aussi des rations alimentaires aux populations déplacées.

L'Unicef a joué un rôle clé dans la réouverture de l'hôpital de Mikenge, qui avait été déserté par le personnel médical. L'organisation a fourni quatre tonnes de kits médicaux d'urgence comprenant des médicaments, des fournitures médicales et des équipements médicaux et de stérilisation de base pour la prise en charge de vingt-mille personnes sur trois mois. L'Unicef a aussi fourni des services médicaux et de vaccination de base par le biais de cliniques mobiles à environ vingt-trois mille déplacées qui ont trouvé refuge au Mont Mitumba.

L'agence onusienne joue aussi un rôle dans l'insertion des enfants déplacés dans les familles d'accueil. Elle s'efforce à réunir ou à placer dans des familles d'accueil dix-sept enfants qui avaient été séparés de leurs parents et a distribué deux kits de recréation pour des activités d'équipe destinées à trois cents enfants à Mikenge et à Bijombo. Dans le souci d'assurer la sécurité alimentaire de ces personnes déplacées, l'Unicef et ses partenaires vont distribuer dans les prochains jours quatre tonnes de rations alimentaires d'urgence à quatre mille personnes vulnérables dont les femmes enceintes et allaitantes, et les personnes âgées, ainsi que deux cents cahiers d'exercices aux enfants non scolarisés de Mikenge et Bijombo.

Appel à l'intensification de l'assistance humanitaire

L'Unicef appelle les partenaires humanitaires à intensifier leur intervention dans la région pour venir en aide à ces populations qui ont abandonné leurs villages à cause des conflits armés. Pour l'agence onusienne, des milliers de déplacées dans les hauts plateaux du Sud-Kivu ont un besoin urgent de nourriture, d'abris, d'assistance en matière de santé et d'éducation. L'appel de l'Action humanitaire pour les enfants de l'Unicef pour la RDC est de trois cent et un millions de dollars. Au 15 juillet 2020, seuls vingt-sept millions de dollars avaient été reçus et quarante millions de dollars avaient été reportés de l'année précédente, laissant un déficit de financement de deux cent dix-neuf millions de dollars (73 %).

A La Une: Réfugiés et Personnes Déplacées

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.