Maroc: Covid-19 - L'essentiel des recommandations du webinaire de la SMSM

Casablanca — Voici les principales recommandations du webinaire tenu mardi soir autour du thème "Situation épidémiologique Covid-19 préoccupante: la riposte", telles que présentées par Moulay Said Afif, président de la Société marocaine des sciences médicales (SMSM), organisatrice du débat:

- Renforcer les efforts consentis depuis le début de cette crise sanitaire de la part des médecines publique, militaire et privée.

- Permettre à l'ensemble des médecins du secteur privé des différentes spécialités, dont la médecine générale, de la famille, de pharmacie, à participer aux phases de traitement des malades et à orienter les cas suspects vers les centres de santé de référence qui seront déployés dans les différents quartiers, destinés à augmenter le nombre des espaces de dépistage pour une prise en charge urgente des patients en vue d'éviter la détérioration de leur état de santé.

- Faire appel aux ressources humaines et logistiques du secteur privé, en particulier dans le domaine de la réanimation et des soins intensifs.

- Ouvrir la voie au volontariat pour ceux qui souhaitent contribuer aux côtés du secteur public à faire face à l'augmentation des cas graves et permettre aux malades Covid-19 et aux autres malades à accéder aux traitements nécessaires et aux différents services de santé.

- Protéger les catégories vulnérables exposées aux risques de contamination du Covid-19 (personnes âgées et celles atteintes de maladies chroniques) et augmenter la capacité d'effectuer les tests de dépistage auprès de ces catégories.

- Insister sur le rôle et l'efficacité du médecin de travail et veiller sur la santé et la sécurité professionnelles au sein des entreprises privées.

- Veiller à la protection des employés sur les lieux de travail et garantir la continuité de l'activité des unités industrielles et ce, dans de meilleures conditions afin de pouvoir relancer l'économie et préserver l'emploi.

- Élaborer un plan collectif pour accompagner les entreprises et les protéger et garantir la continuité de leur activité.

- Profiter d'une manière efficace des efforts que déploient les pharmacies en matière de lutte contre le Covid-19.

- Strict respect des mesures de prévention et de sécurité individuelles et collectives pour éviter tout risque de contamination, en particulier dans le contexte actuel où 20% des malades Covid-19 ayant été admis aux centres de réanimation et de soin intensifs ne souffrent d'aucune maladie chronique.

- Permettre au médecin généraliste de participer dans le protocole de traitement.

- Considérer le Covid-19 comme maladie professionnelle prise charge par l'Etat et les caisses de maladie et assurances afin d'indemniser le malade.

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.