Angola: Le gouvernement tient à poursuivre la formation des jeunes

Luanda — La ministre de la Jeunesse et des Sports a réitéré mercredi à Luanda la décision du Gouvernement angolais de miser sur la formation des jeunes et la création des conditions favorables à leur participation au développement de la société.

Intervenant à l'ouverture d'un séminaire sur le "Programme d'appui et d'orientation économique aux jeunes entrepreneurs et coopératives", Ana Paula do Sacramento Neto a souligné que le gouvernement misait également sur le développement de l'entrepreneuriat juvénile.

Orienter les jeunes et les accompagner de manière à prévenir les faillites prématurées, constituent une tâche fondamentale, a estimé la ministre, relevant la nécessité de les rendre aptes en matière de gestion, de marché et d'autres secteurs où il y ait plus de probabilité d'obtenir du succès dans l'investissement.

Affirmant que le Covid-19 avait trainé le monde dans une crise socioéconomique sans précédant, la ministre a souligné que "cette situation exige de tous une attitude procréative, afin d'avoir la capacité d'affronter cette pandémie de manière normale, bien qu'ayant changé largement le mode de vie dans le monde entier".

Tenue dans les installations de l'Institut géographique et cartographique d'Angola (IGCA), la rencontre s'est déroulée sous le thème "Engagement des jeunes pour une action globale".

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.