Congo-Brazzaville: Télécom - La société Huawei va construire son nouveau site à Brazzaville

Le géant mondial des technologies de l'information et de la télécommunication a obtenu un terrain (d'une superficie de 6364,68 m2) au port de Brazzaville, pour installer ses bureaux et équipements.

Le futur siège de la société Huawei sera construit sur une partie du domaine appartenant à l'ex-ATC (Agence Transcongolaise des Communications) et de l'ancien hôtel Cosmos, dans l'arrondissement 3 Poto-Poto. Deux décrets pris en conseil des ministres, le 24 mai 2017, précisent les modalités de vente de ce domaine public référent de la parcelle 9, bloc 20 du plan cadastral de la ville.

Actuellement, le domaine concerné abrite une agence du Guichet unique de dédouanement, les bâtiments délabrés de l'ancien hôtel Cosmos. Une délégation de la société Huawei s'est entretenue la semaine dernière avec les occupants du site, pour les informer de son intention de démarrer les travaux. Les deux camps poursuivent les discussions, par exemple, sur la relocalisation des douaniers du Beach et de l'équipe de la Banque postale du Congo travaillant dans le même local du Guichet unique de dédouanement.

Concernant la nature exacte des activités prévues sur le site et sa capacité d'accueil, la rédaction des Dépêches de Brazzaville a tenté en vain d'entrer en contact avec les dirigeants sociaux de Huawei. Actuellement, l'entreprise ne dispose pas d'un siège fixe à Brazzaville. Elle a installé certains de ses bureaux à la cité du camp Clairon.

Présente au Congo depuis 2006, la société Huawei accompagne le gouvernement dans le maillage des infrastructures de télécommunications de base, l'implantation de sa stratégie nationale de développement de l'économie numérique, et la formation des jeunes à travers son programme phare « Seeds for the future ». Dans le cadre du projet national du déploiement de la fibre optique et de l'interconnexion du pays avec ses voisins, elle s'occupe de l'installation des équipements de transmission du signal optique et d'énergie.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.