Algérie: 80 mds de DA pour financer les Plans communaux de développement en 2020

Alger — Le ministre des Finances, Aymen Benabderrahmane, a indiqué mercredi à Alger que les dotations de l'Etat pour le financement des Plans communaux de développement (PCD) s'élevaient à 80 milliards de dinars en 2020.

Ces dotations sont mises à la disposition des wilayas qui se chargent, à leur tour, de leur distribution aux communes afin de résorber le déficit en infrastructures et équipements de base, notamment au profit des zones rurales et d'ombre, a fait savoir M. Benabderrahmane lors de la réunion Gouvernement-walis, présidée par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune.

La maîtrise des dépenses de l'Etat en matière d'équipement public passe par la "rationalisation" et la "rigueur" dans les choix à faire et la conduite des investissements, a-t-il insisté.

Or, a-t-il dit, la mise en œuvre des programmes d'investissements publics dans toutes les wilayas et dans tous les secteurs se heurte à plusieurs problématiques liées à la conduite des projets, impliquant la modification des spécificités, du budget ou de l'emplacement du projet et entraînant, par voie de conséquence, le dépassement des délais et des coûts de réalisation.

Les travaux de la réunion Gouvernement-walis, qui se tient en présence du Premier ministre, Abdelaziz Djerad, des membres du Gouvernement, des walis, de cadres centraux et locaux et d'élus locaux, est consacrée à l'évaluation de la mise en œuvre des orientations du président de la République.

Les travaux porteront, deux jours durant, sur l'évaluation des étapes de mise en œuvre du développement des zones d'ombre, l'évaluation de la mise en œuvre des mesures de prévention contre la propagation de la pandémie Covid-19, le développement économique local, la numérisation, les statistiques et la lutte contre la bureaucratie, les préparatifs de la prochaine rentrée sociale et la sécurité des biens et des personnes.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.