Maroc: Autonomisation des femmes - Washington cite le Maroc comme exemple

Rassemblement des femmes à Casablanca

Washington — Le Département d'Etat américain a cité le Maroc comme exemple en matière d'autonomisation des femmes à travers la campagne d'appui à l'opération de melkisation visant l'appropriation des terres soulaliyates, dans le cadre du partenariat avec la Millenium Challenge Corporation.

A l'occasion d'un événement virtuel tenu mardi sur le développement et la prospérité des femmes dans le monde en présence de la Conseillère du président américain, Ivanka Trump, le secrétaire d'Etat adjoint Stephen Biegun a indiqué que la "Millennium Challenge Corporation a travaillé, par le biais de l'Initiative mondiale de développement et de prospérité des femmes (W-GDP), avec le gouvernement marocain pour reconnaître les droits de tous les héritiers, et notamment des filles, à hériter et à posséder des terres".

"Samira Sabri, une femme de la région de Marrakech-Safi, pourra enfin hériter légalement des terres qui lui ont été transmises par son père. Elle aura désormais le droit de travailler la terre que sa famille exploite depuis des générations et de l'utiliser pour subvenir aux besoins de sa propre famille. En tant que propriétaire foncière, elle aura également un meilleur accès au capital, à l'éducation et aux opportunités. Samira contribuera à la prospérité de sa nation, et elle sera économiquement autonome", a indiqué le responsable américain.

"Nous sommes ravis de voir plus de femmes comme Samira réussir alors que le département d'État s'emploie à améliorer l'accès des femmes aux tribunaux en Côte d'Ivoire, en Eswatini, en Afrique du Sud, en Indonésie et en Papouasie-Nouvelle-Guinée", a-t-il dit en rappelant que des programmes similaires sur les droits des femmes sont engagés dans d'autres pays comme l'Afghanistan et le Pakistan.

Selon M. Biegun, la promotion de l'autonomisation des femmes est "également une politique économique intelligente. Aujourd'hui plus que jamais, alors que nous revenons de la pandémie de COVID-19, les femmes seront essentielles à la reprise économique".

La Conseillère du président américain, Mme Ivanka Trump, qui dirige la W-GDP, avait effectué l'an dernier une visite au Maroc où elle a pris connaissance de l'accès des femmes aux terres collectives, un projet initié en application des Hautes directives de SM le Roi Mohammed VI pour consolider l'autonomisation des femmes.

Elle a salué à cette occasion les réformes entreprises sous la direction du Souverain au cours des vingt dernières années, en particulier sur la question de la promotion des droits des femmes et de leur autonomisation économique.

L'Initiative mondiale de développement et de prospérité des femmes a été lancée par le président américain, Donald Trump avec comme objectif de permettre l'autonomisation de 50 millions de femmes dans le monde à l'horizon 2025. Elle repose sur trois piliers à savoir le soutien aux femmes pour développer leurs capacités dans l'optique d'une plus grande rentabilité, l'accès aux crédits et l'assistance techniques pour la création des entreprises ainsi que la promotion de l'environnement de travail des femmes à travers le changement des mentalités et des lois.

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.