Algérie: Djerad - Lutter contre la bureaucratie pour "un avenir meilleur"

Alger — Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad a mis l'accent, mercredi à Alger, sur l'impératif de lutter contre la bureaucratie "pour donner l'espoir en un avenir meilleur".

Au terme de la première journée de la Rencontre Gouvernement-walis, M. Djerad a affirmé que la bureaucratie "est le premier ennemi" de l'administration, relevant que des décisions émanant de la présidence de la République et du Gouvernement n'avaient pas été appliquées, citant, à titre d'exemple, le non versement des primes prévues pour certaines catégories de travailleurs confrontés à la pandémie du Coronavirus.

Aussi, a-t-il appelé à combattre ce fléau "en vue de donner l'espoir en un avenir meilleur".

Lire aussi: Zones d'ombre: garantir l'eau et l'électricité, une priorité et l'Etat sévira contre les négligents et les saboteurs

S'agissant de la mise en œuvre des orientations visant le développement des zones d'ombre, le Premier ministre a mis l'accent sur l'impératif d'une "efficace approche de terrain" et de contacts périodiques entre ministres et walis "pour examiner les propositions pouvant être appliqué sur le terrain et identifier les priorités en adéquation avec le programme du président de la République et le plan d'action du Gouvernement".

Affirmant que le dossier urgent pour l'heure était la préparation de la rentrée scolaire et universitaire, M. Djerad a insisté sur la nécessité de garantir les conditions de prévention contre la pandémie du Coronavirus et le déroulement des examens nationaux dans de bonnes conditions.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.