Algérie: Education - Plus de 1.213.000 élèves scolarisés dans les zones d'ombre

Alger — Le ministre de l'Education nationale, Mohamed Ouadjaout, a fait état mercredi de plus de 1.213.000 élèves scolarisés dans les zones d'ombre à travers tout le territoire national.

Intervenant lors de la rencontre Gouvernement-walis, M. Ouajaout a affirmé que son département a élaboré, en application d'instructions "fermes" du Président de la République, un état des lieux des écoles primaires, collèges, lycées et structures de soutien existant dans les zones d'ombre en vue de leur prise en charge à titre prioritaire, précisant que le nombre des élèves scolarisés s'élève à 1.213.139.

Affirmant que son secteur accordera une attention particulière aux zones d'ombre à la faveur de cette évaluation qui a permis de connaître précisément la situation et d'identifier les établissements éducatifs à réaliser, en plus des réseaux d'électricité et d'eau, du chauffage, cantines et transport scolaires.

L'évaluation a porté sur tous ces aspects en vue de traiter les lacunes enregistrées avec l'aide des départements ministériels concernés, a-t-il ajouté.

Par ailleurs, le ministre de l'Education a abordé le poids du cartable, devenu "un problème de santé publique auquel le Président de la République accorde un intérêt particulier", indiquant que son département s'attelait, à l'effet de l'allègement du cartable, à "l'élaboration de fiches de cours dans le primaire, une revendication pressante des enseignants afin d'alléger le livre scolaire, et partant le poids du cartable".

M. Ouajaout a fait savoir qu'un colloque national est prévu du 23 au 26 août en cours, pour l'approbation des fiches de cours dans toutes les matières et la mise en place de la formation et l'accompagnement nécessaires à leur exploitation.

Evoquant la stratégie d'action, M. Ouadjaout a souligné la mise en œuvre d'une feuille de route de 6 axes et 41 objectifs, dans le cadre d'une nouvelle vision "basée sur une approche participative et consensuelle bénéficiant du soutien de tous les acteurs".

Il a rappelé, dans ce cadre, l'organisation d'Assises de "diagnostic et d'évaluation" de la méthodologie de réforme en vue de "tracer une feuille de route à même de cristalliser des actions réfléchies pour une réforme profonde en adéquation avec les objectifs de la nouvelle République".

Le ministre a saisi cette occasion pour rappeler la décision de création de Commissions d'enquête mixtes avec le ministère du Commerce afin de vérifier la conformité des établissements d'éducation et d'enseignement privés aux conditions d'exercice aux plans pédagogique et commercial.

En outre, le ministre a fait état de la préparation, à l'initiative du ministère du Commerce, d'un contrat type pour l'encadrement de la relation contractuelle entre les écoles privés et les parents d'élèves.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.