Algérie: Alger - 55 plages autorisées à la baignade

wikimedia
Drapeau de l'Algérie - Sa capitale, Alger, la ville la plus peuplée du pays est située au nord, sur le littoral méditerranéen. Avec une superficie de 2 381 741 km2, c'est à la fois le plus grand pays d'Afrique, du monde arabe et du bassin méditerranéen. Il partage au total plus de 6 385 km de frontières terrestres, avec la Tunisie au nord-est, la Libye à l'est, le Niger et le Mali au sud, la Mauritanie et le Sahara occidental au sud-ouest, et enfin le Maroc à l’ouest. Après cent trente-deux ans de colonisation française, à l'issue d'une guerre d'indépendance longue et meurtrière et à la suite du référendum d'autodétermination du 1er juillet 1962, l'Algérie proclame son indépendance le 5 juillet 1962.

Alger — Les services de la wilaya d'Alger ont décidé la réouverture de 55 plages aux estivants à partir de samedi prochain, suivant les conditions et mesures sanitaires obligatoires contre la propagation du nouveau coronavirus, a indiqué mardi un communiqué des mêmes services.

Le wali d'Alger, Youcef Chorfa a fixé à 55 le nombre des plages autorisées à la baignade, suivant les mesures préventives de lutte contre la propagation du nouveau coronavirus. Huit (8) plages sont interdites temporairement à la baignade, tandis que 06 autres sont interdites complètement à la baignade, ajoute le même communiqué.

Pour les équipements et bateaux de pêche, les lieux de leur stationnement doivent être délimitées au préalable, avec l'interdiction de stationner au niveau des espaces réservés aux estivants.

La présence des animaux domestiques est interdite au niveau des plages autorisées à la baignade durant la saison estivale, à l'exception des animaux utilisés par les services de sécurité dans le cadre du maintien de l'ordre public.

L'utilisation de jet-ski est strictement interdite sur une distance de 100 mètres de la plage.

La réouverture des plages intervient, en application des mesures préventives décidées par les services du premier ministère portant ouverture graduelle et contrôlée des plages, dans le cadre du strict respect des protocoles sanitaires relatifs à la prévention contre la propagation du nouveau coronavirus.

Les mesures de protection consistent notamment en "le port obligatoire du masque de protection, le respect de la distanciation physique d'au moins un mètre et demi, l'affichage des mesures barrières et de prévention aux différents points d'accès des lieux, l'organisation de lieux adéquats pour le stationnement des véhicules.

Le dispositif préventif comprend également le contrôle préalable par les éléments de la protection de civile si nécessaire, de la température des estivants au niveau des accès des plages au moyen d'appareils thermiques et la mise à disposition de bacs dédiés à recueillir les masques, gants ou mouchoirs usagés".

Le non-respect de ces mesures préventives et sanitaires est passible de sanctions stipulées dans les lois en vigueur.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.