Cameroun: Riposte contre le Covid-19 - Six milliards de F pour les universités

Yaoundé, capitale économique du Cameroun

La répartition de ces fonds était à l'ordre du jour hier au cours de la réunion d'évaluation de la mise en œuvre de la stratégie du secteur Enseignement supérieur, hier à Yaoundé.

Six milliards de F à répartir entre les huit universités d'Etat, l'Université inter-Etats Cameroun- Congo de Sangmélima et l'ensemble des Instituts privés d'Enseignement supérieur (Ipes). Le montant alloué au ministère de l'Enseignement supérieur par le Compte d'affectation spécial Covid-19 était l'un des sujets majeurs de la réunion d'évaluation de mise en œuvre de la stratégie de riposte contre cette pandémie. Organisée hier, au sein de ce département ministériel, la réunion présidée par visioconférence par le Pr. Jacques Fame Ndongo, ministre d'Etat, ministre de l'Enseignement supérieur (Minesup), chancelier des Ordres académiques a réuni tous les recteurs et coordonnateurs des institutions concernées. Avant les échanges et propositions de répartition de l'enveloppe, un projet de distribution a été présenté.

Celui-ci tient compte de la justice, c'est-à-dire dire que chaque université devra avoir un montant conséquent, l'équité, la faisabilité technique, la conformité et les considérations diplomatiques. Ainsi plusieursactivités ont été prises en compte. Notamment, la désinfection des salles des huit universités d'Etat, de l'Université inter Etats Cameroun-Congo et l'ensemble des Ipes, la prise en charge des cas de Covid, l'approvisionnement en eau potable, l'hygiène et salubrité, la veille de la distanciation, la supervision et le suivi au Minesup et l'apprentissage à distance et en présentielle pour plus de trois milliards de F.

La réunion a également donné l'occasion pour chaque recteur d'université de faire une évaluation académique en termes de lutte contre le Covid-19, mais aussi sur la clôture de l'année académique et le recrutement spécial des enseignants. Les chefs des institutions ont expliqué qu'à date, ils n'enregistrent aucun cas de décès dû au Covid-19, côté étudiants. Néanmoins, des cas de contamination ont été enregistrés mais ces derniers ont recouvré la santé. Malheureusement, le décès d'un enseignant dont le diagnostic n'est pas encore certain a été enregistré. Quant au recrutement spécial des enseignants des universités, plus de 1500 dossiers jugés recevables sont en étude. S'agissant des cours et examens, tous ont certifié au ministre d'Etat qu'au 31 août, tout sera bouclé.

Par ailleurs, la Cameroon Telecommunications (Camtel) a été conviée à cette réunion dans le cadre du projet d'acquisition d'une infrastructure et d'une bande passante adéquate en vue de la réalisation optimale par les universités d'Etat des missions d'enseignement tant en présentiel qu'à distance. Le Minesup sollicite de Camtel une offre pour la fourniture des connexions internet et d'interconnexion haut débit par liaison spécialisée en fibre optique et d'une solution de sécurisation des données et de l'accès aux segments réseaux des différentes entités. Pour cette infrastructure, le Minesup a un budget de plus de plus de deux milliards de F.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.