Mozambique: Les jihadistes shebabs s'emparent du port stratégique de Mocimboa da Praia

(Photo d'archives) - La ville côtière stratégique de Mocímboa da Praia en 2013.

C'est une nouvelle avancée du groupe des Shebabs, affilié à l'État islamique, dans la province de Cabo Delgado, dans le nord du pays. Une prise symbolique et très stratégique, proche de sites de gaz naturels très importants.

Le combat entre les jihadistes et les forces spéciales mozambicaines a duré plusieurs jours avant que les insurgés ne prennent l'avantage. Le port de Mocimboa da Praia est finalement tombé aux mains des rebelles ce mercredi à l'aube. Selon des médias locaux, l'armée n'avait plus assez de munitions pour les tenir à distance et les hélicoptères de combat étaient trop loin pour arriver à temps.

C'est la quatrième fois depuis 2017 et le début de l'insurrection que le groupe des Shebabs tentent de s'emparer de Mocimboa da Praia. Pour Eric Morier-Genoud, chercheur sur le Mozambique à l'université de Belfast, cette attaque est une victoire plus grande que les autres pour les jihadistes, car la sécurité avait été renforcée par des troupes spéciales. Et il y a quelques jours, les insurgés ont affirmé leurs intentions de s'installer, cette fois-ci durablement, dans la ville pour en faire leur capitale.

Mocimboa da Praia, ville d'origine d'une grande partie des chefs rebelles, est aussi une zone très stratégique pour les jihadistes, à une soixantaine de kilomètres seulement de sites de gaz naturels dont la valeur est estimé à 60 milliards de dollars.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.