Cote d'Ivoire: Protection des travailleurs domestiques - Le Bit dénonce des abus et propose

Une jeune fille marocaine joue dans une pièce de théâtre présentée par l’ONG Insaf à Chichaoua, en 2014, à l’occasion de la journée mondiale contre le travail des enfants.

Le travailleur et les travailleuses domestiques ont aussi droit aux prestations sociales de la Cnps comme tous les autres travailleurs ». Tel est le thème central du panel initié par l'agence Stratégie et espérance, spécialisée dans le conseil et la formation des travailleurs domestiques.

Dans le cadre de la célébration de la Journée internationale du travailleur domestique, instituée par l'Organisation internationale du travail (Oit). C'était récemment au Plateau, en présence de consultants et des organisations du secteur.

A cette occasion, Hilaire Dapé Gbo, directeur général de ladite agence, a surtout fait un tour d'horizon de la situation des travailleurs et travailleuses domestiques en Côte d'Ivoire avant d'attirer l'attention du gouvernement sur la nécessité de ratifier la résolution 189 de l'Oit sur le travail décent.

« Rares sont les domestiques qui sont déclarés à la Cnps. C'est l'occasion de sensibiliser les patrons afin qu'ils considèrent ces travailleurs comme tous les autres. Mais pour cela, nous plaidons que l'Etat ratifie la convention 189 » a-t-il plaidé.

Allant dans le même sens, Mme Valérie Kouassi, présidente du Syndicat national des travailleurs domestiques de Côte d'Ivoire (Synatdci), a souhaité que le gouvernement ait un regard sur ce secteur et prenne une part active à son organisation et sa formalisation.

Car selon elle « Tout travailleur a droit de bénéficier des prestations de la Caisse nationale de prévoyance sociale (Cnps) ».

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.