Congo-Kinshasa: Grève des Pétroliers de la zone Sud-Est - Le Gouvernement Ilunga décante la situation

Au lendemain de leur rencontre fructueuse avec le Gouvernement Ilunga, les Pétroliers de la zone Sud-Est décident de lever leur grève. Déclaration faite par la délégation des opérateurs de ce secteur pour la zone concernée, qui séjourne depuis lundi soir à Kinshasa.

Au terme des pourparlers avec le Gouvernement central ce mercredi 12 août 2020, Albert Yuma, Président de la FEC, entouré notamment des présidents fédéraux de la FEC Haut-Katanga, Lualaba et Nord-Kivu, a salué le leadership du Premier Ministre, Ilunga Ilunkamba, qui a pu obtenir des compromis des uns et des autres pour préserver les intérêts aussi bien de la population que ceux des opérateurs économiques et de l'Etat.

Dans le compte-rendu de la séance de travail livré à la presse, le Président de la FEC a précisé que les prix de la nouvelle structure ont été communiqués. "Ils nous permettent d'annoncer aujourd'hui que la grève est terminée. L'activité économique va reprendre normalement le plus tôt possible dans le sud et l'Est parce que nos opérateurs économiques ont trouvé une oreille favorable auprès du Gouvernement", a-t-il épinglé.

Mardi encore, le Premier ministre avait rassuré les pétroliers et avait donné des orientations aux membres du Gouvernement qui étaient présents pour que soit entamée une négociation sans arrière pensée et avec esprit d'ouverture. "Les concessions ont été faites de part et d'autres en tenant compte de la volonté du Gouvernement de s'occuper d'abord de la population et de ne pas perturber par un élément majeur qu'est le carburant, la vie économique et sociale", a laissé entendre Albert Yuma.

En effet, des éléments de la structure des prix des produits pétroliers ont été revisités pour rétablir l'équilibre entre les zones Ouest et Sud-Est, et la nouvelle structure des prix sera dévoilée sous peu.

Le Président de la FEC a expliqué aussi que les négociations tenues les mardi et mercredi sur instruction du chef du Gouvernement, ont permis d'aboutir à des concessions par rapport aux éléments prépondérants de la structure des prix des produits pétroliers, qu'il s'agisse du prix moyen frontière commerciale, du taux de change et de volume consommé.

"Le Gouvernement, pour sa part, va accélérer la publication du nouveau prix de la structure et nous, face à cette compréhension du Gouvernement, qui a été guidé par les orientations du Premier ministre, avons accepté pour des problèmes conjoncturels d'attendre les prochaines réunions pour en débattre", a souligné le Président de la FEC.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.