Sénégal: Kaolack - 100 relais communautaires formés à la prise en charge psycho-sociale

Kaolack — Au total, 100 relais communautaires ont entamé, une formation sur les mécanismes de prise en charge psycho-sociale et la gestion du stress dans le cadre de la riposte au nouveau coronavirus, a appris l'APS.

La formation de trois 3 jours a démarré mardi. Elle est initiée par le centre académique de l'orientation scolaire et professionnel de Kaolack en partenariat avec l'Agence belge de développement.

"Nous essayons de contribuer à la riposte contre la pandémie du Covid-19. C'est la raison pour laquelle on a mis en place un projet qui élabore des mécanismes de prise en charge psycho-sociale en partenariat avec l'Agence belge de développement qui nous accompagne dans ces activités", a confié Mamadou Guèye, directeur du centre.

Il a souligné que la formation est axée sur "la gestion du stress, l'écoute active mais aussi comment comprendre et lutter contre la stigmatisation".

L'objectif du projet est de mettre en place des mécanismes de prise en charge psychosociale afin d'apporter une assistance aux familles de personnes infectées et offrir aux écoles et établissements de formation un environnement sain et protecteur", a-t-il expliqué.

"Le contexte actuel étant marqué par la levée des restrictions, la reprise des activités économiques et des enseignements apprentissage, il est clair maintenant que nous devons vivre avec le virus", a-t-il dit.

M. Guèye, par ailleurs, psychologue-conseiller, a indiqué que 100 relais communautaires, à travers le conseil communal de la jeunesse, les "bajenu gox" et les imams vont bénéficier de cette formation.

La formation sera élargie aux établissements scolaires, collèges et lycées de l'académie de Kaolack.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.