Gabon: ANUTTC - Passation de charges entre J.R Sylong et P. Ontina

Léon Armel Bounda Balonzi, ministre en charge des Transports, de l'Équipement, des Infrastructures et de l'Habitat a présidé la cérémonie de passation de charges entre Patrice Ontina et Jean Richard Sylong, respectivement président du Conseil d'administration entrant et sortant de l'Agence nationale de l'urbanisme des travaux topographiques et du cadastre (Anuttc). L'événement a eu lieu dans les locaux de ladite agence ce mercredi 12 août 2020 à Libreville.

L'Agence nationale de l'urbanisme des travaux topographiques et du cadastre (Anuttc) a un nouveau président du Conseil d'administration(PCA), Patrice Ontina, l'ancien gouverneur de l'Ogoouée-Maritime. Il succède à Jean Richard Sylong qui a fait ses adieux. La cérémonie de passation de charges s'est déroulée dans le strict respect des mesures barrières. Et au nom des pouvoirs qui lui sont conférés, le ministre Bounda Balonzi a renvoyé le nouveau PCA à l'exercice de ses fonctions, tout en précisant ferment que « le secteur de l'habitat est un secteur hautement important pour le Chef de l'État ».

Aussi bien que le secteur de l'habitat tienne à cœur le président, le ministre reconnait toute de même sa vision n'est pas totalement réalisée. « Nous devons prendre sur nous, de faire au mieux pour que la vision qu'il a énoncée depuis 2009 soit une réalité. Il question ici que nous en prenions conscience à tous les niveaux. Nous avons des défis majeurs à relever sur tous les pans de l'habitat. Il faudrait que nous prenons conscience du problème et que nous apportons des solutions qui impactent de façon substantielle, la vie de nos concitoyens » a-t -il martelé.

L'Anuttc comme bien d'autres secteurs d'activités offre à chacun d'apporter sa pierre à l'édifice. C'est le cas de Jean Richard Sylong qui s'est efforcé la sienne. Sa mission, dira-t-il, consistait à poursuivre l'œuvre entamée par son prédécesseur. Et dans la mesure du possible, améliorer ce qui pouvait l'être. « Je me suis efforcé de faire sans relâchement avec un objectif simple, faire de notre institution, un élément essentiel dans la politique du logement au Gabon » laisse-t-il entendre.

Pour Patrice Ontina, le PCA entrant, cette promotion pour lui est un des défis à relever. Il est d'ailleurs conscient de la mission qui est la sienne. « Je mesure pleinement les défis liés à l'exercice de cette fonction. La question foncière, l'accès au logement, l'urbanisation constitue une préoccupation majeure pour les plus hautes autorités. Faut-il rappeler que l'Anuttc est la volonté du Président de la République de doter le Gabon d'un instrument efficace afin d'apporter avec sérénité, les réponses aux besoins des citoyens, des promoteurs immobiliers, des opérateurs économiques dans la simplification des procédures d'accès à la propriété et la réduction significative des délais d'attribution et de régularisation foncière, l'aménagement des espaces constructives urbaines » dit-il consciencieusement.

Les missions et les attentes des usagers, poursuit-il, exigent du personnel de l'agence, un engagement total, davantage de patriotisme, de travail, de probité et l'appropriation de la politique du président de la république en faveur de l'habitat pour tous et du développement urbain durable. L'ancien gouverneur appelle à la prise de conscience collective, qui pour lui est nécessaire, au changement de paradigme pour rendre l'agence plus crédible, autrement dit, d'en faire véritablement un instrument d'exécution de la politique d'État en matière d'urbanisation, en matière domaniale des travaux topographiques.

Tout en remerciant le désormais ancien PCA de l'Agence nationale de l'urbanisme des travaux topographiques et du cadastre, le Ministre Léon Armel Bounda Balonzi a appelé à la bonne collaboration de tous les agents, sans distinction d'échelle de responsabilité, afin de participer à l'accomplissement de la vision du Chef de l'Etat gabonais.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.