Gabon: Conférences budgétaires et les priorités du gouvernement

Les membres du gouvernement gabonais animent depuis ce mardi 11 août 2020, des conférences budgétaires relatives à l'élaboration du projet de loi de finances 2021. Il est question pour eux de cibler des priorités pour soulager les Gabonais.

De l'eau à l'énergie, du budget à l'économie en passant par les transports, les ministres en charge de ces différents départements ont, chacun, visé leurs priorités du moment. Le respect des mesures barrières dues à la crise sanitaire était au rendez-vous de la rencontre.

Ils étaient nombreux, les membres du gouvernement qui ont pris part à la cérémonie d'ouverture des conférences budgétaires relatives à l'élaboration du projet de loi de finances 2021. Il s'agissait par exemple des Ministres l'Énergie et des Ressources Hydrauliques Alain-Claude Bilie-By-Nze, de la Communication, et de l'Économie Numérique : Edgard Anicet Mboumbou Miyakou ; de la Décentralisation, de la Cohésion et du Développement des Territoires : Mathias Otounga Ossibadjouo ; de l'Économie et de la Relance : Jean-Marie Ogandaga , du Budget et des Comptes Publics ,Sosthène Ossoungou Ndibangoye , des Transports, de l'Équipement, des Infrastructures et de l'Habitat Léon Armel Bonda Balonzi . Il est question pour chacun membre du gouvernement de prioriser ce qui concourt au bien-être des Gabonais.

Le ministre en charge du Budget et des Comptes Publics, Sosthène Ossoungou Ndibangoye a expliqué que ces différentes rencontres avec les autres membres du gouvernement ont pour objectif « de permettre à chaque ministre sectoriel de présenter au Ministre chargé du Budget, sa vision stratégique, ses priorités budgétaires en phase avec le cadrage macroéconomique et budgétaire validé lors du débat d'orientation budgétaire tenu le 26 juin 2020 à l'Assemblée Nationale ».

Les conférences budgétaires ministérielles, réunissent autour du Ministre chargé du Budget, les ministres sectoriels, regroupés par pôle de politiques publiques, pour une cohérence de l'action gouvernementale en lien avec les allocations budgétaires, dans un premier temps, et un suivi optimal de l'exécution budgétaire en cours de gestion dans un second temps. Pour ce faire, les membres du Gouvernement exposeront à tour de rôle sur la vision stratégique, les enjeux et les objectifs de mise en œuvre des politiques publiques dédiés à chaque pôle du 11 au 14 août 2020.

Pour le ministre en charge des Transports, le grand projet s'appelle la Transgabonaise. « C'est une route qui va relier Libreville à Franceville. Ce projet de la Transgabonaise va desservir cinq provinces du Gabon. C'est la priorité des priorités. Il y a des projets routiers en arrêt depuis quelques années. Mes collègues et moi ici présents, nous allons rechercher des voies et moyens pour les redémarrer ». Léon Armel Bonda Balonzi n'a pas occulté les voiries urbaines, qui pour lui, font partie des priorités du département dont il a la charge.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.