Sénégal: Droits des femmes et médias - L'Institut Panos lance un prix du journalisme sensible au genre

12 Août 2020

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet «Femmes : Occupez les Médias !», l'Institut Panos Afrique de l'Ouest (Ipao) lance le Prix régional sur le journalisme sensible au genre, sous le parrainage du Bureau régional d'Onu Femmes Afrique de l'Ouest et du Centre.

À travers ce prix, l'Ipao et ses partenaires veulent créer une stimulation chez les journalistes, et au sein des médias ouest-africains, à produire sur les questions relatives aux droits des femmes et des contenus médiatiques plus équilibrés du point de vue genre, notamment dans les pays francophones à savoir le Bénin, le Togo, le Mali, le Niger, la Guinée, le Sénégal, la Côte d'Ivoire et le Burkina Faso.

Ce prix est ouvert à tous les journalistes africains travaillant dans les pays ouest-africains francophones cités ci-dessus. Ils doivent publier/diffuser leurs productions dans un ou plusieurs médias basés dans ces pays.

Selon l'Ipao, la production journalistique doit porter sur l'exercice ou les violations des droits des femmes, notamment la participation politique, les violences spécifiques faites aux femmes et tout sujet d'actualité pertinent relatif aux droits des femmes.

Et les productions journalistiques (enquête ou un grand reportage) éligibles sont celles qui ont été diffusées entre le 1er septembre 2019 et le 10 septembre 2020.

Les dossiers de candidature peuvent être soumis d'ici le 15 septembre prochain par voie électronique, à l'adresse suivante : prixjsg2020@panos-ao.org.

Les quatre gagnants issus de la radio, presse écrite, télévision et presse en ligne seront annoncés le 5 octobre 2020. Chaque lauréat recevra une enveloppe d'un million cinq-cents mille FCfa.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.