Sénégal: Restructuration de l'APS - Le BOM apporte son expertise dans le processus de mutation

Dakar — Le diagnostic organisationnel et fonctionnel fait par le Bureau organisation et méthode (BOM) sur l'Agence de presse sénégalaise (APS) a été partagé entre les auditeurs du BOM et les responsables de l'organe de presse, un établissement public, en phase de mutation en société nationale.

Le rapport d'audit organisationnel et fonctionnel, qui a fait l'objet d'un échange qui a duré pas moins de quatre heures, a identifié les facteurs explicatifs des difficultés actuelles de l'APS et les risques éventuels de dysfonctionnement de la société nationale.

La rencontre a été ouverte mardi par le directeur général de l'APS, Thierno Birahim Fall qui a salué l'accompagnement du BOM qui est "une institution serieuse, rigoureuse et crédible" mise sur pied au lendemain de notre indépendance.

Il s'est agi également pour la mission conduite par Aliou Sarr de partager avec les responsables de l'APS leurs propositions de schéma organisationnel et fonctionnel adapté au nouveau statut de l'agence et les mesures nécessaires à sa mise en œuvre.

Sollicité en avril 2019 pour un accompagnement de l'APS engagée dans un processus de mutation institutionnelle, en application d'une instruction présidentielle, le BOM a d'abord mis à nu les difficultés de l'établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC) qui plombent son fonctionnement normal.

L'insuffisance des ressources financières, matérielles et humaines, l'absence de siège, le stock important de dettes fiscales, sociales et bancaires, la vétusté de la logistique constituent entre autres les problèmes que rencontre l'APS.

L'agence fait aussi face à l'insuffisance de la subvention étatique ne couvrant pas la masse salariale et les charges sociales, l'absence de subvention d'investissement permettant le renouvellement des immobilisations.

Après ce diagnostic organisationnel et fonctionnel, le BOM a fait des propositions de réorganisation et donné des mesures d'accompagnement dans la perspective d'une amélioration de la situation financière et d'optimisation du cadre organisationnel et fonctionnel de la nouvelle société nationale.

Un nouvel organigramme propice à l'exploitation des avantages compétitifs a également été proposé par l'équipe dirigée par Aliou Sarr qui a salué la décision de la direction générale de l'APS de partager le pré-rapport avec l'ensemble des parties prenantes de la structure.

C'est d'autant plus utile que la restructuration devrait aider à améliorer l'efficience et l'efficacité des interventions de l'APS, a-t-il dit, faisant noter que "les remarques, suggestions, avis relevés durant les débats seront examinés à l'interne" au BOM.

En effet, de nombreuses interventions ont été axées notamment sur l'organigramme.

Après l'élaboration du Plan stratégique de développement (PSD) avec l'accompagnement de la Direction du secteur para-public (DSP) et le dégagement du capital social de la nouvelle société nationale, le BOM vient poser un jalon important pour la mise en place définitive de la SN/APS.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.