Sénégal: Programme d'appui aux communes et agglomérations - Le comité de pilotage invité à cultiver la performance

12 Août 2020

Pour que le Programme d'appui aux communes et agglomérations du Sénégal (Pacasen) soit une réussite, le ministre des Collectivités territoriales, du Développement et de l'Aménagement des territoires, Oumar Guèye, ayant présidé, hier, la troisième session du Comité de pilotage stratégique (Cps), a invité les membres à redoubler d'efforts.

Le ministre des Collectivités territoriales, du Développement et de l'Aménagement des territoires, Oumar Guèye, a exhorté, hier, les membres du Comité de pilotage stratégique (Cps) du Programme d'appui aux communes et agglomérations du Sénégal (Pacasen) à œuvrer dans la performance. Pour lui, c'est la seule façon d'exécuter le travail qui leur est confié.

«A aucun moment, je ne doute de votre professionnalisme et de votre objectivité à faire convenablement ce travail.

Je vous conseille uniquement de vous rappeler que la performance est le maître mot qui traverse toute la philosophie du Pacasen et que ce vocable doit être votre livre de chevet pour accomplir la tâche attendue de vous», a-t-il insisté, lors de la troisième session du comité de pilotage stratégique.

Ledit comité est chargé d'examiner et de valider les Plans de travail annuel 2020 des structures parties prenantes.

La Direction des collectivités territoriales (Dct), l'Association des maires du Sénégal (Ams), la Direction centrale des marchés publics (Dcmp), l'Agence de régulation des marchés publics (Armp), la Direction générale de l'administration territoriale (Dgat), la Direction de l'environnement et des établissements classés (Deec) et la Cour des comptes sont, entre autres structures, qui composent le comité de pilotage stratégique.

Mais, l'Agence de développement municipal (Adm) est chargée d'exécuter le Pacasen. A ce titre, le ministre a tenu à féliciter le directeur général de l'Adm, Cheikh Issa Sall, ainsi que l'ensemble de ses collaborateurs.

Quant au directeur général de l'Adm, il est revenu sur les réalisations obtenues depuis la création de ce programme par l'Etat du Sénégal avec le soutien de la Banque mondiale et de l'Agence française de développement (Afd), pour une enveloppe de 130 milliards FCfa au profit de 123 communes.

«En si peu temps, le Pacasen s'est imposé dans le firmament des politiques publiques en général et plus particulièrement dans celle du développement local», a souligné Cheikh Issa Sall.

L'objectif assigné au Pacasen est le renforcement de la viabilité financière et l'amélioration de la performance des collectivités territoriales pilotes dans la gestion des investissements publics pour la fourniture de services.

Seulement, dans un souci d'équité, le Chef de l'Etat, Macky Sall, a initié le Pacasen rural, une façon de faire profiter au programme les communes laissées en rade lors du premier Pacasen, notamment les anciennes communautés rurales devenues communes avec l'Acte 3 de la décentralisation.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.