Angola: Le pays en larmes pour la mort de Carlos Burity

Luanda — Deux jours après la mort de Waldemar Bastos, des suites de maladie, le pays "s?est réveillé" mercredi, avec la triste nouvelle du décès d'une autre référence de la musique angolaise, Carlos Burity.

Le musicien a rendu l'âme, à Luanda, à l'âge de 68 ans, également des suites d'une maladie, laissant un vaste répertoire qui comprend, entre autres chansons, «Carolina», «Onjala Yeya» et «Monami».

Comme lundi, la nouvelle a secoué les mélomanes angolais, qui ont exprimé, sur les réseaux sociaux, divers messages de condoléances.

Dès les premières heures du matin, les agents culturels et les fans utilisent les réseaux sociaux pour mettre en valeur la qualité de Carlos Burity, soulignant sa contribution à la culture nationale.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.