Madagascar: Mahajanga - Sept personnes enquêtées sur l'incendie de rondins de palissandre

Les enquêtes sont en cours concernant l'incendie de cent trente sept rondins de bois de palissandre stockés au quai de Barriquand à Mahajanga-be, survenu dans la nuit du mercredi 5 août.

Sept personnes, dont des agents de sécurité, font l'objet d'un examen auprès de la brigade de la Gendarmerie nationale au Port de Mahajanga. Durant la nuit de l'incendie, un seul gardien était chargé de la sécurité des lieux. Le déferrement au parquet est prévu pour bientôt.

Le directeur de l'Agence portuaire, maritime et fluviale (APMF) de Mahajanga a précisé que le quai de Barriquand était un simple terrain de triage. « Nous n'avons été sollicités que pour fournir un endroit où trier les rondins. Les conteneurs vides sont maintenus sur les lieux. Le quai, un terre-plein, n'est pas encore normalisé et les conditions ne sont pas remplies pour déposer des marchandises. Les conteneurs chargés et pleins sont, par contre, gardés à l'intérieur du port, sous la garde de la Douane. Nous n'avons fait que prêter le terrain. J'ai déjà demandé à ce que ces marchandises soient enlevées », explique le directeur de l'APMF, Jaona Ramanantsoa. Il a déclaré qu'il n'a aucune intention de déposer une plainte sur l'incident.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.