Cote d'Ivoire: Après un mois d'arrêt de travail - Les travailleurs du CNRA ont levé leur mot d'ordre de grève

Le Collectif des Syndicats du Centre national de recherche agronomique (CNRA) a levé, avant-hier, le mot d'ordre de grève qui a été mis à exécution depuis plus d'un mois.

Selon le porte-parole dudit collectif, Dr Edmond Koffi, cette suspension est intervenue à la suite d'une rencontre entre les membres du collectif, le directeur général du CNRA et le ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

Les travailleurs ont donc été appelés à reprendre le travail dès hier mercredi 12 août dans toutes les unités opérationnelles de la structure.

Rappelons que les grévistes exigeaient la satisfaction des revendications initiales, à savoir, le paiement du salaire du mois de juillet 2020 et des 3 Primes de recherches, ainsi que l'organisation de sit-in au sein des différentes unités opérationnelles.

Ils ont ajouté à ces revendications, le reversement des prélèvements de la carte CMU pour permettre aux travailleurs de bénéficier des prestations qui ne sont pas effectives, à ce jour; le remboursement des retenues MUSA; le remboursement des retenues BNI Gestion; le paiement des arriérés de CNPS, CGRAE; la suppression de la catégorie OEJ; l'application effective du SMIG; la proclamation et le paiement des arriérés des promotions en catégories et en échelons des évaluations de 2012 à 2019 et le paiement du reliquat de l'indemnité de départ à la retraite des retraités de 2019.

Nous osons espérer qu'une solution durable a été trouvée entre les parties en présence afin de ramener la sérénité au sein de la structure leader de la Recherche Agronomique en Côte d'Ivoire.

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.