Ile Maurice: Déversement d'hydrocarbures - la BBC explique l'étendue des dégâts

Pour le Premier ministre, le pays a «évité le pire» suite à la fuite d'huile du Wakashio. Mais selon les personnes interrogées par les journalistes de la BBC, le déversement de quelques 800 métriques tonnes d'hydrocarbures dans les lagons du Sud-Est est beaucoup «plus grave» et les conséquences seront présentes pendant «des années».

Dans un article paru sur le site de la BBC hier soir, le journaliste rappelle que le déversement a eu lieu à côté du Parc Marin de Blue-Bay et l'ile aux Aigrettes, qui est un écosystème protégé. Environ 1700 espèces marines s'y trouvent selon la Convention de l'ONU sur la diversité biologique.

L'auteur cite aussi le National Oceanic and Atmospheric Administration des Etats-Unis qui soutient que 25% des poissons de l'océan dépendent des récifs coralliens sains.

Autre fait souligné par la Professor Richard Steiner, un biologiste marin et consultant international en déversement d'hydrocarbures, malgré tous les efforts fournis par les volontaires, «moins de 10% de cette pollution peut être nettoyée en général».

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.