Sénégal: Agriculture ou des services financiers - 76% des entreprises déclarent avoir perdu des revenus en avril

Le Fonds d'équipement des Nations Unies (Uncdf ) a réalisé une enquête avec des fournisseurs de services en Afrique de l'Ouest pour mieux comprendre l'impact du Covid-19 sur leurs entreprises. Selon le rapport, l'enquête a été menée auprès de 39 organisations qui sont soit des partenaires Uncdf soit qui ont participé au processus de sélection dans le cadre d'un appel à projets ouvert par Uncdf.

«Ces entreprises servent plus de 4,6 millions de clients . 76% des entreprises qui travaillent dans le secteur de l'agriculture ou des services financiers déclarent avoir perdus des revenus en avril. Plus de la moitié (53%) des entreprises pourraient être dans une situation critique dans moins de 6 mois », renseigne le document.

Selon les participants à l'enquête, tous les segments de clients sont touchés par la crise. «Toutefois, les Mpme et les populations des zones rurales semblent plus fortement touchées. Les principaux défis auxquels les entreprises sont confrontées lors de l'enquête sont une forte baisse de la demande et des difficultés de trésorerie pour faire face aux coûts opérationnels.

Les entreprises anticipent les risques auxquelles elles doivent se préparer, dans le cas où la crise de Covid-19 viendrait à durer », précise-t-on. La même source signale que les entreprises mettent en œuvre diverses initiatives pour s'adapter à la crise. Cela comprend l'élaboration de stratégies de marketing, l'introduction de nouveaux produits ou stratégies de tarification et l'établissement de nouveaux partenariats.

Pour faire face à la crise actuelle, les entreprises souhaitent bénéficier de mesures du type : soutien financier visant à assurer la liquidité ; mesures fiscales comme l'exonération, report ou réduction de taxes ; des mesures de facilitation d'accès au crédit.

A La Une: Economie, Affaires et Finance

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.