Sénégal: Trafic aérien - Le nombre de passagers en hausse de 7,1% au mois de mai 2020

La reprise du trafic aérien s'est illustrée, au mois de mai 2020, par l'augmentation concomitante des mouvements d'aéronefs (+18,9%), du fret (31,1%) et du nombre de passagers (+7,1%) en rythme mensuel, en relation avec la reprise des vols à l'Aéroport international Blaise Diagne (Aibd).

Comparativement au mois de mai 2019, le nombre de passagers (-97,2%), les mouvements d'aéronefs (-82,2%) et le fret (-43,6%) ont connu une chute simultanée.

465. C'est le nombre de mouvements d'aéronefs répertoriés au mois de mai 2020 au Sénégal contre 391 au mois d'avril, soit une hausse de mensuelle de 18,9%.

D'après les « repères statistiques » de l'Ansd, comparativement à la même période de l'année 2019 durant laquelle il était enregistré 2 616 mouvements d'aéronefs, l'on une chute de 82,2%.

Dans le même, l'agence indique que le nombre total de passagers enregistrés pour le compte du mois mai est de 4 914 contre 4 589 le mois précédent. Ce qui représente une progression de 7,1% sur un mois.

Par rapport au nombre de passagers du mois de mai de l'année écoulée (177 382 passagers), l'Ansd note une régression de 97,2%.

Pour ce qui est du fret, l'agence dirigée par Babacar Ndir fait état de 1 776 tonnes au mois sous revue contre 1 355 tonnes un mois auparavant.

Cela traduit, à en croire l'Ansd, un raffermissement de 31,1% en variation mensuelle. Par rapport au mois de mai 2019 où il était enregistré 3 148 tonnes en ce qui concerne le fret, la structure relève un recul de 43,6%.

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.