Ile Maurice: Déversement d'hydrocarbures à Pointe d'Esny - 3 184 tonnes de fioul déjà pompées

communiqué de presse

Le gouvernement prend toutes les dispositions nécessaires afin d'éviter une nouvelle marée noire en provenance du vraquier, MV Wakashio, et 3 184 tonnes de fioul ont déjà été pompées, a déclaré le Premier ministre, M. Pravind Kumar Jugnauth.

Le Premier ministre a fait cette déclaration lors d'une conférence de presse, hier, à Blue-Bay, en présence du ministre de l'Environnement, de la Gestion des Déchets solides et du Changement climatique, M. Kavydass Ramano, et d'autres personnalités. M. Jugnauth a également présidé la réunion du National Crisis Committee du National Emergency Operations Command.

Le Premier ministre a indiqué que des 4 180 tonnes d'huile qui se trouvaient à bord du MV Wakashio, 3 184 tonnes ont été pompées ; quelque 800 tonnes se sont déversées dans la mer à partir d'un réservoir endommagé ; et 166 tonnes de fioul ont infiltré différentes parties du bateau et seront pompées sous peu. Il a affirmé que le temps a été favorable et calme, ce qui a permis aux opérations de pompage de se dérouler sans encombre.

Selon le chef du gouvernement, il reste encore beaucoup de tâches importantes à accomplir par l'équipe de sauvetage, telles que le retrait des batteries et d'autres matériaux du navire en parallèle avec le nettoyage du lagon et des plages. Le Premier ministre a souligné que le gouvernement est guidé par les experts dans l'installation des bouées. Il a encouragé la poursuite de la fabrication, par les volontaires, de boudins artisanaux qui sont d'une grande aide pour contenir la marée noire.

En outre, M. Jugnauth a salué la contribution de tous ceux qui, directement ou indirectement, ont aidé à maîtriser et à extraire les hydrocarbures qui se sont déversés en mer. Il a ajouté que si le navire se brise, ce qui, selon les experts, est inévitable, ces derniers sont optimistes quant à la possibilité de remorquer le navire vers une zone sécurisée.

Selon le Premier ministre, il n'y a aucune trace de fioul sur les îles environnantes telles que l'Ilot Mangénie et l'Ile aux Cerfs. Le parc marin de Blue Bay a également été bien protégé.

Le chef du gouvernement a tenu à rassurer la population en affirmant qu'une enquête sur le MV Wakashio est déjà en cour afin de déterminer la cause de l'échouement. L'enquête sera bientôt conclue et suivie des actions nécessaires.

M. Jugnauth a aussi informé la population que les écoles pré-primaires, primaires et secondaires des environs, qui étaient fermées par mesure de précaution, reprendront à partir du jeudi 13 août 2020.

En ce qui concerne la pandémie de Covid-19, le Premier ministre a fait remarquer qu'avec l'application des mesures prises à temps, y compris le confinement, l'ile Maurice a réussi à contenir la propagation du Coronavirus. Il a assuré que cette catastrophe écologique sera aussi gérée avec efficacité.

Pour sa part, le ministre Ramano a précisé que des bouées ont été installées depuis le jour de l'accident, notamment dans le parc marin de Blue Bay, à l'île aux Aigrettes et sur les sites Ramsar. Il a indiqué que l'installation avait également été faite à proximité du navire mais a été perturbée par les conditions météorologiques défavorables et la mer agitée.

Plus de: Government of Mauritius

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.