Algérie: L'ambassadeur sahraoui en Algérie salue le soutien de l'Algérie à la cause sahraouie

ALGER -L'ambassadeur sahraoui en Algérie, Abdelkader Taleb Omar, a salué mercredi les efforts de l'Algérie, direction, peuple et classe politique, en faveur de la cause sahraouie et du droit du peuple sahraoui à l'autodétermination.

Lors de l'audience que lui a accordée le secrétaire général du Rassemblement national démocratique (RND), Tayeb Zitouni, l'ambassadeur sahraoui a précisé "avoir informé la direction du parti des derniers développements de la cause sahraouie qui amorce un tournant décisif".

M.Taleb Omar s'est félicité de la "compréhension" et du "soutien" qu'il a perçus chez la direction du parti qu'il a qualifiée d'"amie de la cause ( ) ayant une expérience certaine en matière de solidarité avec le peuple sahraoui".

En marge de la rencontre, le diplomate sahraoui a affirmé que "le Front Polisario s'emploiera à intensifier les actions de solidarité avec l'ensemble de la classe politique et la société civile, afin que la voix de la cause reste audible".

Lire aussi: Le "Sahara occidental" est l'appellation consacrée dans toutes les résolutions internationales

Selon lui, "il est nécessaire de s'inspirer des expériences partisanes, notamment en matière de formation politique et de diplomatie parlementaire".

Le membre du secrétariat national du Front Polisario s'est dit satisfait "du consensus national en Algérie autour du soutien de la cause sahraouie".

La cause sahraouie "qui se trouve à un tournant décisif, se heurte aux entraves du régime marocain et ses tentatives de modifier le statut du territoire qui doit jouir de son droit à l'autodétermination, pour se l'approprier", a-t-il regretté.

"Nous sommes conscients du rôle, à la fois passif et influent, de la France au sein du Conseil de sécurité et de l'Union européenne", a indiqué l'ambassadeur sahraoui, rappelant "ses derniers dépassements dont l'implantation du siège du réseau Afrique de la Francophonie à Dakhla et le projet de l'énergie éolienne à Lâayoune occupée, ce qui est en contradiction avec la position de la France qui dit ne reconnaître aucune souveraineté du Maroc sur les territoires sahraouis".

"Telle est la position de l'Etat et du peuple algérien, car il s'agit d'une question de décolonisation et de l'application des résolutions onusiennes", a-t-il affirmé.

A la fin de l'audience, le SG du RND a annoncé la tenue d'une conférence en décembre prochain sur le droit des peuples à l'autodétermination.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.