Afrique de l'Ouest: Tiémoko Meyliet Koné rempile pour six ans à la tête de la BCEAO

Tiémoko Meyliet Koné, Gouverneur de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)
13 Août 2020

Le Gouverneur de la Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Bceao) est reconduit à la tête de l'institution pour un contrat de six ans. L'information est rendue publique par nos confrères de Jeune Afrique.

Selon le magazine, une lettre aurait été adressée à M. Tiémoko Meyliet Koné dans ce sens pour lui notifier cette décision qui magnifie une marque de « satisfaction totale » à l'endroit d'un travail bien accompli.

Des sources proches de la BCEAO interpellées n'ont pas démenti cette information.

D'autres observateurs avertis approchés qualifient cette reconduction de «sage décision » vu le bilan « largement positif » du Gouverneur de la BCEAO.

A leur avis, l'actuel Gouverneur mène à bien sa mission notamment l'application des décisions prises par le Comité de Politique Monétaire et le Conseil d'Administration.

En plus de cela, ils estiment que face à la stabilité macroéconomique et le contexte communautaire dicté par une pandémie COVID aux conséquences énormes, il est plus prudent de faire dans la continuité. Comme le dit l'adage, « on ne change pas une équipe qui gagne ».

C'est dans ce sens qu'ils ont salué la clairvoyance de M. Koné à travers les mesures prise par la Banque Centrale des États de l'Afrique de l'Ouest (Bceao), le 21 mars 2020 d'un ensemble de mesures pour atténuer l'impact de la pandémie du Covid-19 sur le système bancaire et le financement de l'activité économique dans l'Union.

Ceci en étroite articulation avec les mesures urgentes et coordonnées prises par les plus hautes Autorités de l'espace communautaire pour faire face à la crise sanitaire actuelle.

D'ailleurs, le dernier Conseil des Ministres de l'UEMOA s'est félicité des mesures déjà mises en œuvre par la Banque Centrale en vue d'atténuer l'impact de la pandémie de Covid-19 sur le système bancaire et le financement de l'économie.

En complément à ces mesures, et pour préserver le financement des économies de l'Union ainsi que la solidité des établissements de crédit et la stabilité financière de la zone, le Conseil a décidé de prolonger d'une année la période de mise en œuvre des dispositions transitoires du dispositif prudentiel applicable aux établissements de crédit et aux compagnies financières de l'Union Monétaire Ouest Africaine.

A l'actif de l'équipe du Gouverneur Koné, on peut ajouter les initiatives prises pour l'éducation financière, la promotion de la Finance islamique, des FinTech dans l'UEMOA notamment avec des stratégies et un cadre qui favorisent l'innovation financière et une concurrence saine entre les acteurs de l'écosystème.

Il faut rappeler que la BCEAO a entrepris des actions d'envergure pour faire face à ces défis, notamment à travers le projet de plate-forme pour l'interopérabilité des services financiers numériques qui, dans un premier temps, permettra aux établissements de monnaie électronique et, à terme, aux FinTech de se connecter au même système de paiement que les établissements de crédit classiques.

Sans oublier les réformes conduites et liées à la gestion de l'institution, à la conception et à la mise en œuvre de la politique monétaire des États membres

Sous l'ère Tiémoko Meyliet Koné, la BCEAO a eu un visage moins austère et l'institution s'ouvre de plus en plus au monde extérieur. La presse ne dira pas le contraire.

Entre autres défis d'un nouveau mandat

M. Koné qui a gravi beaucoup d'échelon dans la Banque Centrale peut s'appuyer sur une expérience d'une trentaine d'année à la BCEAO pour mieux affiner sa vision pour une banque Centrale dans un contexte en pleine mutation

Porté à la tête de la BCEAO au terme du sommet de l'UEMOA en mai 2011, M. Koné a certes abattu un travail de titan et entrepris beaucoup de chantiers indiqués par les chefs d'Etat de la région, mais les défis restent énormes vu la fragilité de nos économies face aux facteurs exogènes et la volatilité des cours mondiaux.

Entre autres sujets qui s'imposent figure en place la réforme de la monnaie franc Cfa avec l'avènement prochain de l'Eco.

Son leadership est davantage attendu pour que l'autorité de la Banque Centrale soie respecter notamment dans l'application effective des mesures prises à l'endroit du secteur bancaire. Ce qui devra rendre plus accessible le crédit auprès des populations.

Plus de: allAfrica

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.