Ile Maurice: Dégâts causés par le naufrage de MV Wakashio - La Middle Temple Association étudie les possibilités légales

«Notre panel d'avocats de la Middle Temple Association étudie toutes les lois pour voir si ceux qui se sentent lésés à la suite du naufrage Wakashio, peuvent saisir la justice.» L'association qui regroupe plusieurs membres du barreau n'est pas restée insensible face à ce drame écologique et c'était lors d'une conférence de presse tenue ce jeudi 13 août que son président, Rashad Daureeawo, a adressé ce sujet.

Le Senior Counsel explique que l'association analyse les possibilités qui permettront à ceux par exemple, qui ne puissent aller à la mer comme tout autre citoyen, ou des gens qui ont été touchés directement ou ont dû encourir des pertes à cause de cet incident, d'avoir recours à des réclamations au civil.

Me Rashad Daureeawo a aussi évoqué le jugement dans le cadre de la mort d'Iqbal Toofany. Il demande la révision du système auquel un policier enquête sur son collègue.

Dans un autre volet, l'homme de loi dit souhaiter que le nouveau bâtiment de la Cour Suprême dispose d'une 'common room' et d'une cantine pour que les avocats puissent en faire usage lorsqu'ils devront faire preuve de patience avant qu'un procès commence en cour. «Ce n'est pas évident de faire le va-et-vient entre les bureaux des membres du barreau et la nouvelle Cour Suprême. Du coup, je lance cet appel pour faciliter nos confrères,» dit-il.

Egalement présent, Me Olivier Barbe qui annonce la tenue d'une 'Memorial Lecture' en commémoration du 90e anniversaire de Sir Gaëtan Duval qui aura lieu le 16 octobre à la mairie de Port-Louis. «C'est le seul maitre du barreau qui a toujours remporté tous les procès durant le 20e siècle et on compte lui rendre hommage,» précise Me Barbe.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.