Algérie: Des bureaucrates entravent la mise en œuvre du programme du président Tebboune

Alger — Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad a révélé, jeudi à Alger, que «des bureaucrates entravent la mise en oeuvre du programme du président de la République et du programme du Gouvernement».

Dans son allocution à la clôture de la rencontre Gouvernement-walis, M. Djerad a affirmé que «selon les chiffres que j'ai reçus, 10 à 20% seulement des orientations du président de la République ont été appliquées», ajoutant «il est vrai qu'il y'a des problèmes financiers objectifs, une conjoncture sanitaire (coronavirus), et les conditions du passé, mais des bureaucrates entravent l'exécution du programme du président de la République et du programme du Gouvernement».

Lire aussi: Djerad: lutter contre la bureaucratie pour "un avenir meilleur"

Après avoir insisté sur l'importance de lutter contre la bureaucratie, M. Djerad a souligné l'impératif «d'atteindre un taux important d'exécution du programme du président de la République avant la fin 2020», ajoutant «qu'à travers un suivi quotidien des décisions, on atteindra peut être un taux d'exécution acceptable de 60 à 70% du programme du président de la République».

Parmi les «premières priorités», le Premier ministre a cité l'adoption d'une approche globale pour «une intervention rapide dans les zones d'ombre» et la définition d'un calendrier de travail pour l'exécution du programme destiné à ces régions, car «l'Algérie nouvelle c'est à la fois un mécanisme, des moyens et un nouveau mode de gestion».

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.