Afrique Australe: Le Conseil des ministres de la SADC rend hommage à Benjamin Mkapa

Luanda — A l'heure où les préparatifs de la Conférence des chefs d'État et de gouvernement de la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC) se poursuivent, le Conseil des ministres de cette organisation régionale, réuni jeudi, par vidéoconférence, a rendu un hommage à l'ancien président de la Tanzanie, Benjamin Mkapa, décédé le 24 juillet des suites de maladie.

Avant le début des travaux, les ministres des Relations extérieures et des Affaires étrangères ont observé une minute de silence, à la mémoire de cet ancien homme d'État, qui a contribué au renforcement des relations entre les Etats membres.

Elu président de la Tanzanie en 1995 par le parti Chama Cha Mapinduzi (CCM - Parti de la Révolution), il a été réélu en 2000, ses deux mandats ont marqués par la poursuite de la libéralisation de l'économie du pays, initiée par son prédécesseur, Ali Hassan Mwinyi.

Au cours de l'événement, au cours duquel participe le ministre angolais des Relations extérieures, Téte António, le Mozambique a pris la présidence tournante du Conseil des ministres de la SADC, en remplacement de la Tanzanie.

L'impact socio-économique de la pandémie de Covid-19 et ses implications pour la région de la SADC et la situation financière de l'organisation ont été les points clés soulignés dans les discours prononcés par la Secrétaire exécutive de la SADC, Stergomena Lawrence Tax, le président sortant du Conseil des ministres, Palamagamba Kabudi, et la nouvelle présidente, Verónica Macamo.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.