Congo-Brazzaville: Vie des partis - Le Palu en pourparlers

Des décisions importantes liées aux organes du parti seront annoncées au terme des pourparlers en cours.

Les différentes fractions opposées au sein du Parti lumumbiste unifié (Palu) ont décidé de fumer le calumet de la paix. Laissant la hache de la guerre, elles se sont retrouvées autour d'une table pour apporter des solutions idoines à la crise en cours avec promesse de prendre des décisions importantes liées aux organes du parti. Gaudefroid Mayobo, Sylvain Ngabu, Martin Kabwelulu et autres ont privilégié l'intérêt supérieur du parti afin d'honorer la mémoire du patriarche Antoine Gizenga en vue de pourvoir à la rédynamisation des activités du Palu.

Sous la direction du doyen Sylvain Ngabu, le bureau politique s'est réuni en session extraordinaire, le mardi 11 août, pour aborder la question relative à la direction et la gestion du parti pendant la période précédant le congrès. Les discussions en cours n'ont pas permis d'aboutir à un consensus contrairement au communiqué annonçant des grandes décisions pour le mercredi 12 août. Selon des indiscrétions, la question de la désignation des animateurs principaux du parti continue à achopper les opinions des uns et des autres essentiellement les postes du secrétaire général a.i. et celui du 1er secrétaire permanent, porte parole du parti.

Au terme de la première journée, le bureau politique du Palu avait invité les militants, à tous les niveaux, à cultiver un esprit de paix, de concorde et d'unité et à ne privilégier que l'intérêt du parti afin de lui permettre d'être compétitif aux grands enjeux à venir. Cette rencontre qui suscite de grands espoirs a été saluée par les uns et les autres comme une preuve de la maturité, de l'ordre et la discipline qui ont toujours régné au sein de cette formation politique cinquantenaire.

Les pourparlers en cours, placés sous les auspices de l'autorité morale du Front commun pour le Congo, Joseph Kabila Kabange, doivent permettre de réconcilier les deux groupes du Palu en conflit depuis le décès du secrétaire général a.i. Lugi Gizenga et, par conséquent, de résorber définitivement la guerre de positionnement actuelle à travers l'organisation du congrès dont les préparatifs sont en phase terminale. La commission ad hoc chargée de l'organisation dudit congrès avait déjà transmis son rapport au secrétaire général a.i. Sylvain Ngabu (doyen d'âge désigné) dont le mandat de trois mois accordé par le bureau politique est largement dépassé.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.