Cameroun: Voici ce qui a tué Claude Tsila le préfet du Mfoundi

Le département du Mfoundi ( Yaoundé) n'a plus de préfet. Jean Claude Tsila qui occupait cette fonction depuis 10 ans, n'est plus.

L'administrateur civil est mort hier, mercredi 12 août 2020 à l'hôpital général de Yaoundé, des suites de maladie.

Selon nos informations, le préfet du Mfoundi qu'on dit avoir subi plusieurs attaques vasculaires cardiaques ( AVC) au cours de ces dernières années, aurait succombé à des douleurs de jambes qui le tenaillaient depuis deux mois, une tumeur du cerveau qui l'a obligé à séjourner une semaine durant, au Centre des urgences de Yaoundé ( Cury).

Jean Claude Tsila était âgé de 64, et était le doyen de tous les administrateurs civils encore en fonction au sein de la préfectorale camerounaise.

Sa mort continue à bouleverser les esprits, et va certainement précipiter la nomination de nouveaux préfets et gouverneurs par le chef de l'État. 33 préfets sur les 58 que compte le pays, étant déjà atteints par l'âge de départ à la retraite. Et la situation n'est guère mieux chez les gouverneurs où six sur les dix qui trônent à la tête des régions, sont déjà atteints par l'âge de départ à la retraite.

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.