Algérie: Vers le renouvellement du cadre éthique applicable aux agents publics

Alger — Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a annoncé, jeudi à Alger, le renouvellement prochain du cadre éthique applicable à l'ensemble des agents publics pour "la prévention des conflits d'intérêts".

Dans une allocution au terme des travaux de la Rencontre Gouvernement-walis, M. Djerad a précisé que le Gouvernement "procèdera dans les prochains jours au renouvellement du cadre éthique applicable à l'ensemble des agents publics, cadres et fonctionnaires de l'Etat, pour prévenir les conflits d'intérêts", soulignant que la charte en vigueur dans l'Administration et les entreprises publiques visait la "moralisation des relations" dans ces milieux.

Mettant l'accent sur l'impérative "moralisation de la vie politique", le Premier ministre a exhorté les ministres et les walis à "combattre toutes les formes de corruption et les corrupteurs, qui sapent les efforts actuels".

Plaidant pour une "rupture totale" avec "les pratiques des anciens gouvernements" qui ont conduit, a-t-il dit, à des "dérives graves et inacceptables", M. Djerad a insisté sur la rationalisation des dépenses et la rigueur dans la gouvernance des affaires de l'Etat.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.