Cote d'Ivoire: Election FIF/Sory Diabaté - "Aucun article des statuts, ni du code électoral fait obligation à un candidat de démissionner de ses fonctions"

À la 4ème journée de la seconde étape de sa tournée, le jeudi 13 août 2020, le candidat à la présidence de la Fif, Sory Diabaté et sa délégation ont mis le cap sur Séguéla, dans le Worodougou.

Dans cette ville, Sory Diabaté est allé à la rencontre des acteurs du football local, avec comme porte étendard, le Siguilolo Football Club Séguéla (ligue 2), dirigé par Bakayoko Zoumana.

Cette rencontre de présentation du projet à la salle de conférence de la Préfecture, a été l'occasion pour le candidat de réagir à la récente sortie de Soumahoro Mamadou suite à une question posée dans ce sens.

" Moi je suis en pré campagne, les questions de commission électorale ne m'intéresse pas. J'ai mandaté quelqu'un pour s'occuper de cela. Il s'agit de mon Directeur de campagne, Léonce Yacé. Toutes ces questions sont de son ressort.

J'ai déposé un dossier, j'attends que la liste soit communiquée . Si on estime que je ne remplis pas les conditions, on va m'écrire pour me dire que je ne remplis pas les conditions. M Soumahoro Mamadou n'a mandat de personne. Il n'est pas Vice-Président de la commission. Le vice-président est Kouassi Ernest, il est magistrat.

Il y a un seul vice-président. Soumahoro Mamadou parle de moi en quelle qualité ? Il est membre comme les autres membres.

Il y a un président de commission, un vice-président, 7 membres et trois suppléants. En quelle qualité, il parle. Est-ce que vous connaissez les statuts de la fédération ? Est-ce vous connaissez le code électoral ? Y a-t-il un article qui m'oblige à démissionner ?

Qu'on me cite l'article qui m'oblige à démissionner avant de faire acte de candidature ? Quand on ne connaît pas, on se tait parce qu'on se ridiculise.

Aucun article des statuts, aucun article du code électoral fait obligation à un candidat de démissionner de ses fonctions. Ça ne sert à rien de parler pour parler. Je suis en pré campagne. Ces sujets sont traités par mon directeur de campagne", a expliqué Sory Diabaté.

Dans la présentation de son projet, Sory Diabaté a répondu à ceux qui critiquent ses 18 ans d'expérience de présence à la Fif. Et veulent le voir quitter la famille du football.

"Des fois, vous entendez:, "ils ont trop duré, Ils sont anciens". L'expérience n'est pas un handicap, bien au contraire c'est une chance. L'expérience, c'est la connaissance acquise dans les responsabilités qui vous ont été confiées.

C'est ce que vous avez appris. J'ai 18 ans d'expérience, 25 ans de présence continue dans le football ivoirien " a clarifié Sory Diabaté devant les acteurs du football de Séguéla. Il a affirmé sa ferme volonté de diriger la fédération après avoir été au côté de Jacques Anouma et Sidy Diallo.

"J'ai été co- pilote. Pendant 18 ans, j'étais assis à côté de celui qui pilotait l'avion. On ne donne pas les manettes d'un avion, comme cela. Il faut avoir un certain nombre d'heures de vol avant qu'on ne vous donne les manettes.

Chers frères et sœurs, j'ai aujourd'hui fait le nombre d'heures de vol. Je veux être pilote, je veux diriger moi-même. Je veux être pilote, je veux diriger moi-même. Je veux être le capitaine, pas le patron. Je veux être quelqu'un qui conduit, qui a à ses côtés tous ces compétences.

Il y a suffisamment de spécialistes. Vagba Alexis a plus de 35 ans d'expérience de dirigeant. C'est une personne ressource.

Erve Siaba est là depuis 1997 comme président, mais avant ça, il était à l'Africa. Quand vous avez toutes ces sommités comme Seré, Sery Valentin, Diaby Moussa qui sont au quotidien dans le football, qui vivent pour le football.

On se connaît, le football, c'est notre affaire à tous. Nous ne sommes pas des dirigeants de circonstances, a précisé le candidat qui a reçu le soutien ferme du président de Siguilolo, Bakayoko Zoumana.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.