Afrique de l'Ouest: Hommages au Niger et en France après l'attaque meurtrière de Kouré

Opérations militaires

Au Niger, les corps des six français tués dimanche dernier à Kouré partent ce vendredi pour la France. Une cérémonie d'hommage est prévue à Paris à l'aéroport d'Orly même, en présence des familles et du Premier ministre français Jean Castex.

Au Niger se tient aussi ce vendredi les funérailles d'au moins une victime nigérienne de l'attaque de Kouré.

L'enterrement d'Abdou Kadri, le guide qui accompagnait les humanitaires de l'ONG Acted, se tient ce vendredi. La cérémonie sera sobre et discrète dans son village natal de Kouré, en présence du maire de la commune et du chef de canton, selon les informations de RFI.

Celui qui présidait l'Association des guides de girafes de Kouré devait rejoindre sa dernière demeure plus tôt dans la semaine, mais cela a été reporté pour les besoins de l'enquête.

Un dernier hommage

Il n'y aura pas d'hommage national, mais les ministres nigériens du Tourisme et de l'Environnement ont tenu à faire le déplacement à Kouré il y a quelques jours, pour présenter les condoléances à la famille d'Abdou Kadri et rencontrer ses collègues guides du parc.

Pour les mêmes raisons, l'enterrement du chauffeur Garba Souley, prévu dès le lendemain de son assassinat, a aussi été retardé, ce qui n'a pas empêché les habitants de son village de Goudel de présenter leurs respects à ses proches en début de semaine.

Concernant les dépouilles mortelles des six Français, elles atterriront à l'aéroport d'Orly, vraisemblablement avant 16h heure de Paris.

C'est à cette heure que doit se dérouler la cérémonie en hommage aux humanitaires disparus, présidée par le Premier ministre Jean Castex et en présence de leurs familles.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.