Angola: Covid-19 - La quarantaine à domicile commence samedi

Luanda — Le processus de quarantaine / isolement à domicile des citoyens suspects et asymptomatiques débute ce samedi 15, dans tout le pays, a rappelé jeudi à Luanda, le secrétaire d'État à la Santé publique, Franco Mufinda.

Selon le secrétaire d'État, qui mettait à jour la situation épidémiologique du pays, l'observation de l'isolement à domicile des cas asymptomatiques ou des personnes suspectes dépendra des conditions de résidence du patient, ainsi que de l'évaluation des risques qui sera faite par les autorités sanitaires.

Parmi plusieurs conditions, il a souligné l'existence d'une adresse exacte de la résidence (quartier et rue) et d'un téléphone mobile ou internet comme éléments fondamentaux pour faciliter la communication entre le patient et les autorités sanitaires.

Le patient doit être isolé dans une pièce ou une annexe à ventilation naturelle, par l'ouverture des portes et fenêtres.

Toujours pour réduire au maximum le risque de contamination de la maladie, le spécialiste de la santé publique a également souligné que le patient devrait également disposer d'une salle de bain indépendante.

Parallèlement à l'isolement du patient, il a déclaré que d'autres membres de la famille seront également contraints d'être confinés, sans avoir de contact avec le patient ou d'autres membres de la communauté.

Le patient en isolement à domicile ne pourra pas non plus être dans la même résidence que les personnes à risque (personnes âgées, diabétiques, hypertendus, entre autres maladies).

Il a assuré que des équipes de santé pour le suivi médical des patients à domicile ont déjà été créées, comptant également sur la collaboration des membres de la famille et des voisins pour aider à contrôler les patients.

Selon Franco Mufinda, il sera également nécessaire de créer des brigades qui rassembleront des personnes qui maîtrisent la communauté ou le quartier de l'éventuel asymptomatique.

Grâce à ces brigades, a-t-il précisé, il sera possible de désigner une personne qui servira de lien de communication avec le patient, rapportant les besoins réels du patient aux autorités.

Pour éviter tout contact direct entre le patient et la personne de communication ou membre de la famille, les besoins du patient seront affichés sur la porte de la chambre du patient, selon le secrétaire d'État.

Le temps d'isolement peut aller jusqu'à 14 jours, en fonction de l'évolution de la maladie et des résultats des tests.

Il a garanti que les personnes qui ne remplissent pas les conditions requises pour se conformer à l'isolement à domicile seront emmenées dans les centres de quarantaine et de traitement institutionnels de l'État.

Le pays compte un nombre cumulé de 1 815 cas positifs, avec 83 décès, 584 patients guéris et 1 286 patients actifs.

Parmi les actifs, quatre cinq sont dans un état critique et avec une ventilation mécanique invasive, 25 dans un état grave, 22 modérés, 35 avec des symptômes légers et 1 062 asymptomatiques.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.